140.000 m2 pour les Ports francs de Genève


Les Ports francs de Genève, où sont entreposées des milliers de tonnes de marchandises sous douane pour des montants qui font des envieux dans les aéroports et ports européens, ne semblent pas craindre la crise en affichant une santé insolente.


© PORTS FRANCS
© PORTS FRANCS
"Nous avons atteint le seuil des 22 millions de francs suisses (18,3 millions d'euros) de chiffre d'affaires en 2011 et nous avons remis quelque 10 millions à titre de contribution annuelle à notre actionnaire principal", le canton de Genève, qui détient 86 % des actions, se félicite Christine Sayegh, présidente du Conseil d'administration des Ports francs genevois.
Le système du port franc est utilisé notamment par les négociants ou les transitaires qui louent des surfaces pour y entreposer des marchandises sans payer de droits de douane ni de TVA, pendant la durée du stockage.
Cependant, lorsque le fret sort de l'entrepôt, il n'échappe pas à l'impôt dans le pays de destination. Un dispositif qui permet donc de différer le paiement des impôts et taxes et de rendre compétitifs les locataires de ces terrains situés en zone franche.
La société des Ports francs genevois exploite 140.000 m2 de surfaces, proposées à la location aux transitaires mais aussi aux particuliers qui peuvent y exploiter des surfaces pour entreposer des biens en tout genre.

Un nouveau bâtiment mis en chantier

Afin de satisfaire à la demande croissante, un nouveau bâtiment a été mis en chantier, représentant 11.000 m2 supplémentaires.
Quelque 2 millions de bouteilles de vin sont ainsi stockées et 27 % de la surface est louée pour des œuvres d'art. Les transitaires spécialisés dans le domaine de l'art représentent d'ailleurs un quart de la clientèle. Pour rendre le contenu de ces énormes entrepôts aux portes de Genève plus transparents, la loi suisse sur les douanes a été modifiée et oblige depuis 2009 les locataires à fournir un inventaire détaillé du contenu de leurs locaux lorsqu'il s'agit de marchandises "sensibles", à savoir de grande valeur.

Marie-Noëlle Blessig

Jeudi 2 Février 2012





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse