200 projets de modernisation du réseau ferré


La région Rhône-Alpes-Auvergne est sillonnée par 4.350 km de voies ferrées qu’il faut entretenir et moderniser périodiquement. Dans cette région, ce sont environ 200 projets qui sont étudiés. En 2013, RFF a investi 760 millions d’euros dans la région Rhône-Alpes (hors LGV) dont 260 millions pour la maintenance et l’exploitation afin de maintenir les performances du réseau et garantir la pérennité du patrimoine.


© RFF
© RFF
Réseau ferré de France (RFF) Rhône-Alpes Auvergne prévoit 200 projets de modernisation et renouvellement du réseau sur ses 4.350 km de voies. Les chantiers de renouvellement ont déjà concernés la voie entre Lyon et Saint-André-le-Gaz, soit 60 km renouvelés par une suite rapide qui a opéré la nuit. Les travaux ont été achevés en juillet dernier. Ils ont nécessité 75 millions d’euros financés sur fonds propres RFF.
Entamé voici plusieurs années, le grand chantier du sillon alpin Sud, de Valence à Moirans et de Giers à Montmélian-Ligne Valence-Chambéry, sera ouvert le 15 décembre. Ce chantier induit un raccordement TGV pour relier la gare de Valence TGV à Valence Ville. "Ceci permettra d’utiliser sans discontinuer des TGV de Chambéry à Marseille", explique Anne Lambusson, directrice régionale RFF Rhône-Alpes Auvergne. "Il s’agit de l’un des grands chantiers ferroviaires de France". Il a nécessité un investissement de 540 millions d’euros dont 380 millions pour cette deuxième phase. L’État, le Conseil régional et RFF ont apporté 84 % du financement et les collectivités locales les 16 % restants. "On aura réalisé le doublement partiel, l’électrification de la ligne Valence-Chambéry, la mise au gabarit des ouvrages d’art, le raccordement à la gare de Valence TGV, supprimé des passages à niveau…", complète Anne Lambusson. Plus de 400 conducteurs vont suivre une formation sur cette ligne avant sa réouverture le 15 décembre.
La ligne à voie métrique Saint-Gervais-Vallorcine (36 km), l’une des trois seules lignes de ce type en France, a été modernisée pour 63 millions d’euros dont 23 millions pour le tunnel des Montets, un tunnel ferroviaire qui peut devenir routier en certaines circonstances et sous certaines conditions de sécurité. Il sera terminé en mars 2014.

"Le CFAL permettrait des itinéraires fret de meilleure qualité"


En ce qui concerne le Ceva (Cornavin-Eaux Vives-Annemasse, 500.000 traversées par jour), il s’agit du "premier RER international". Un protocole d’intention de financement a été signé le 8 avril 2013. Les travaux démarreront en 2014 côté français. Les Suisses consacreront 1,3 milliard d’euros pour ce chantier de grande envergure qui permettra en 2017 d’avoir six trains par heure et par sens entre Genève, Cornavin et Annemasse. Fin 2014, les travaux de modernisation sur la partie Bellegarde-La Plaine auront permis de passer de 1.500 volts à 25.000 volts. "Sur cette liaison, un bloc automatique lumineux permettra d’augmenter la cadence des trains afin d’avoir une continuité entre la France et la Suisse déjà en 25.000 volts", indique Anne Lambusson.
L’organisation d’un système ferroviaire plus efficace exige l’intégration de plusieurs postes d’aiguillage actuellement répartis sur plusieurs sites à la Commande centralisée du réseau. Des travaux préparatoires ont eu lieu à Lyon-Vaise et Lyon-Perrache. Ce dossier technique est estimé à 500 millions d’euros. À l’horizon 2030, ces "tours de contrôle ferroviaires" permettront de télécommander presque tous les postes d’aiguillage et, in fine, de réguler l’ensemble du trafic voyageurs et fret.
Dans le cadre du traitement du nœud ferroviaire lyonnais, une enquête publique est en cours pour la partie Lyon-La Part-Dieu (120.000 passagers par jour). Dans cette enquête figure la création d’une nouvelle voie, la voie L, qui permettra de fluidifier l’arrivée des trains. L’État, la région et RFF étudient l’établissement du plan État-région 2014-2020. Le 15 décembre, une première liste dont fait partie le site de Grenay sera présentée au préfet. Après 2020, serait envisagée la mise à quatre voies entre Grenay et Saint-Fons. Le CFAL, pour l’instant, semble bien avoir été mis "plus qu’en veilleuse" par le rapport Duron mais RFF continue de travailler sur la préservation des emprises foncières. Le CFAL aurait permis d’offrir aux circulations fret des itinéraires de meilleure qualité.

Un plan Rail pour l'Auvergne

L’Auvergne fait partie d’un plan Rail de 213 millions d’euros et 800 km de voies sont concernés par divers travaux.
En ce qui concerne le rapprochement SNCF-RFF, la Direction de la circulation, RFF et SNCF Infrastructures ont créé un groupement d’infrastructures unifié. Anne Lambusson a été nommée directeur territorial Rhône-Alpes-Auvergne. "Les onze directeurs territoriaux sont des préfigurateurs qui commencent à construire le groupe d’infrastructures unifié dans leur région", résume Anne Lambusson qui, riche d’une expérience professionnelle passée en France et dans plusieurs pays étrangers et aussi bien dans le privé que dans le public, semble très enthousiaste pour relever ce nouveau défi.

Annick Béroud

Samedi 16 Novembre 2013



Lu 233 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 20 Novembre 2013 - 15:15 MGI gagne du terrain en Rhône-Alpes


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse