2012 gangrénée par le fléau de la surcapacité


Le phénomène de surcapacité a continué à miner le marché mondial de la ligne régulière conteneurisée en 2012. Selon Alphaliner, les taux de fret se sont montrés au fil de l'année très instables tandis que le marché de l'affrètement a observé un mouvement de grande dépression.


© Hamburg Süd
© Hamburg Süd
Le China Containerised Freight Index (CCFI) a progressé de 881 points au début de l'année 2012 avant d'atteindre un record de 1.336 points en mai et terminé l'année à 1.113 points. L'indice chinois s'est montré deux fois plus volatil qu'en 2009, observe Alphaliner puisque, au cours de l'année écoulée, il a observé une amplitude de 133 points contre 75 en 2009, 79 en 2001 et 76 en 1998.
"Les armateurs sont parvenus à redresser le marché de 51 % au cours de premier semestre au fil d'augmentations de taux de fret successives. Des "General Rates Increases" (GRI) qu'ils sont parvenues à appliquer malgré la faiblesse de la demande et le bas niveau des taux de remplissage", souligne le cabinet d'experts.

"Le marché de l'affrètement dans l’œil du cyclone"


À l'inverse, le marché de l'affrètement s'est montré en 2012 particulièrement déprimé. Les taux moyens ont été proches des plus bas niveaux connus ces deux dernières décennies, observent les analystes. Ils ont ajouté que les taux ne sont pas parvenus à sortir de l'ornière de l'année.
Pour les affréteurs, 2012 restera en mémoire comme l'année la plus mauvaise après 2009. Le nombre de navires à l'ancre s'est montré particulièrement élevé, souligne le cabinet Alphaliner, rappelant que le taux moyen d'inoccupation de la flotte est resté particulièrement haut. En effet, aucun opérateur n'est parvenu à faire redresser la pente au marché.
Ce nombre de navires s'est élevé à une capacité globale de 645.000 EVP l'an dernier malgré le retrait du marché de l'équivalent de 348.000 EVP, dont 333.880 EVP correspondant au nombre de navires partis à la démolition.
Les analystes expliquent que ce nombre d'EVP supprimés a été insuffisant à compenser l'arrivée massive des nouveaux tonnages correspondant à 1,25 M EVP, dépassant de 3,6 fois le nombre d'EVP supprimés.

Embellie prévue pour la demande

En 2013, on s'attend à un niveau record de livraisons de navires neufs, représentant une capacité supplémentaire de 1,7 million d'EVP dans le monde. Du coup, les perspectives de croissance restent négatives, notamment pour les armateurs non opérateurs qui doivent continuer à évoluer dans un marché de l'affrètement "moribond".
Les experts s'attendent cependant à une amélioration des taux de fret de 26 % en ce début d'année par rapport à début 2012 pour les opérateurs car la demande devrait connaître une embellie. Tous sont conscients qu'ils devront faire face à la résistance de la clientèle lorsqu'ils tenteront de mettre en œuvre des hausses de fret (GRI).
Containerisation International (CI), qui a noté une baisse de 4 % des volumes entre l'Extrême-Orient et l'Europe en 2012, se dit confiant pour 2013 sur ce secteur-clé du marché mondial. En revanche, il juge que les problèmes persisteront sur le secteur Europe-Amérique du Sud.
Quant au projet de fusion entre Hapag-Lloyd et Hamburg Süd, le consultant britannique Drewry Shipping souligne qu'il ne s'attend pas à une nouvelle vague de concentration dans le secteur de la ligne régulière. Il estime que les armateurs d'aujourd'hui ne disposent pas de moyens financiers suffisants pour mener à bien ce type d'aventure. Pour l'heure, on devrait donc en rester aux alliances et accords de coopérations techniques.

Vincent Calabrèse

Mercredi 9 Janvier 2013



Lu 431 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:01 Marseille-Lyon : un avenir en commun


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse