2016, "une année de consolidation" pour le port de Marseille-Fos


Pour le port de Marseille-Fos, 2016 a été une année de consolidation par rapport à 2015. Le conteneur, le roulier et le GNL ont permis de soutenir l'activité dans un contexte de "vents contraires". Le Grand Port maritime poursuivra en 2017 sa stratégie de diversification.


Entre le retour d'Evergreen, l'ouverture de nouveaux services et l'augmentation de capacités, Fos poursuit sa progression dans le conteneur © Vincent Calabrèse
Entre le retour d'Evergreen, l'ouverture de nouveaux services et l'augmentation de capacités, Fos poursuit sa progression dans le conteneur © Vincent Calabrèse
Le Grand Port maritime de Marseille-Fos (GPMM) a enregistré en 2016 un trafic global de 80,9 millions de tonnes contre 81,7 Mt en 2015. Jean-Marc Forneri, le président du Conseil de surveillance du GPMM, explique : "2016 a été une année de consolidation et de mise en œuvre du plan quinquennal, malgré des vents contraires".
Selon Christine Cabau-Woehrel, la présidente du Directoire, "si certaines filières ont progressé, d'autres ont été marquées par une conjoncture difficile".
À 18,5 millions de tonnes, les marchandises diverses ont crû de 3 % en 2016. Une croissance due à la poursuite de la hausse du conteneur. Cette filière a en effet augmenté de 3 % à 1,25 million d'EVP tous bassins confondus (dont 4,1 % à Fos). Selon la directrice générale du GPMM, le port phocéen poursuit sa reconquête et a dépassé dans cette filière les progressions des ports français et européens.
Elle attribue en 2016 cette évolution à l'augmentation de capacité de huit services à Fos, l'ouverture de quatre nouveaux services par MSC et au retour de l'armateur taïwanais Evergreen à Fos. Elle rappelle également l'ouverture du "fresh food corridor" entre Méditerranée et Europe du Nord.
En matière de pré et post-acheminement, le trafic ferroviaire a progressé 8 % en 2016 à 121.000 EVP mais le fluvial a baissé de 16 %, à 83.000 EVP. Selon la présidente du Directoire, l'annulation de certaines escales au courant de l'année explique ce recul.
Deux autres secteurs ont contribué à la hausse des marchandises diverses, les remorques (182.000 unités, soit + 7 %) et les voitures, en augmentation de 5 %, au nombre de 170.000, en raison de la bonne santé du marché automobile français.

Le GNL a fait un bond de 33 %

À 49,5 Mt, les vracs liquides ont chuté de 1 %. Dans la filière des hydrocarbures, si le brut continue de baisser (- 3 %, 26,3 Mt) ainsi que les raffinés (- 6 %, 12 Mt), le GNL a réservé une bonne surprise, en bondissant de 33 % pour s'établir à 5,5 Mt. Christine Cabau-Woehrel rappelle que Total La Mède a arrêté en décembre ses importations de brut mais va se tourner vers les biocarburants. Elle explique que les bassins de Fos ont vu arriver en 2016 des volumes de GNL en provenance notamment d'Algérie mais aussi du golfe Persique.
Quant aux vracs solides, à 12,9 Mt, ils ont marqué un recul de 7 %. Selon la direction du port de Marseille-Fos, la filière est pénalisée par les difficultés conjoncturelles de la sidérurgie en Europe. "Une crise très profonde", renchérit Jean-Marc Forneri.

"Nous sommes entrés dans une période de reconversion"


La mauvaise récolte céréalière et l'arrêt de l'import de sucre sont deux facteurs qui ont joué un rôle négatif pour la filière. En revanche, le GPMM mise cette année sur les bonnes prévisions d'Arcelor pour voir la tendance s'inverser ainsi que sur une diversification de trafic. Christine Cabau-Woehrel table en 2017 sur l'implantation du cimentier Intertitan, sur les premières escales des navires de ferrailles de Derichebourg (un trafic annuel estimé à 90.000 tonnes) et sur l'apparition de nouveaux trafics pour voir les tonnages repartir.
Au plan logistique, 125.000 m2 de nouvelles surfaces d'entrepôts ont été créées à Fos cette année, a rappelé la direction du GPMM.
Quant au nombre de passagers, il a progressé en 2016 de 6 % à Marseille pour s'établir à 2,7 millions, dont 1,6 million de croisiéristes. Du côté de la ligne régulière, après avoir connu une année 2015 portée essentiellement par le trafic Tunisie, 2016 semble avoir été soutenue par l'Algérie. Les dirigeants du GPMM misent cette année sur une stabilisation des échanges avec la Corse par Corsica Linea.
Le port de Marseille-fos s'attend cette année à un trafic global 82,7 Mt, en hausse modérée de 2,2 %. "Les prévisions pour 2017 sont bonnes. Nous sommes entrés dans une période de reconversion", annonce Christine Cabau-Woehrel. Elle se dit convaincue que, "dans le remue-ménage des grandes alliances, leur présence sera stable ou renforcée", annonce la présidente du Directoire du port de Marseille-Fos.

Vincent Calabrèse

Mardi 24 Janvier 2017



Lu 1119 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse