36.000 visiteurs venus entrevoir les solutions de demain à Solutrans


Solutrans, le salon international des solutions de transport routier et urbain, vient de fermer ses portes sur une note rassurante et satisfaisante. Cette 13e édition a enregistré près de 36.000 visiteurs professionnels venus découvrir des véhicules et des équipements à la pointe des technologies et entretenir des contacts directs toujours primordiaux.


© Solutrans
© Solutrans
Pendant cinq jours sur le salon Solutrans, près de 36.000 visites ont été enregistrées soit + 3 % par rapport à l’édition de 2013, dont 10 % internationales. Avec plus de 900 exposants et marques dont 23 % d’étrangers, le salon a semble-t-il bien réussi à fédérer les acteurs de la filières : constructeurs, carrossiers et équipementiers. Plus de 150 nouveautés ont été présentées.
Hormis les traditionnels trophées de l’innovation, pour la première fois, la remise de trois prix reconnus au niveau international a mis un ton plus résolument international à la manifestation et a attiré des journalistes étrangers en plus grand nombre grâce à l'«International Truck of the Year» (Iveco), à l'«International Van of the Year» (Volkswagen) et à l'«International Pick-up Award» (Nissan). Parmi les 900 exposants, 23 % sont venus de dix-huit pays et notamment des pays européens puis de Turquie et de beaucoup plus loin.

"Plus de 150 nouveautés ont été présentées"


Lieu de réflexion et d’échanges sur les enjeux de demain et les solutions envisagées, Solutrans 2015 a proposé diverses conférences dont le 4e rendez-vous de la filière du véhicule industriel et urbain, avec un focus sur les véhicules au gaz, des réunions sur les matières premières, la maintenance, les bonnes pratiques de sécurité, la fiscalité écologique… Alors que des salons professionnels, comme Solutrans, représentent d’excellents vecteurs d’information et de prises de contacts pour les jeunes, avenir d’une filière si mal connue, qui a du mal à recruter mais aux potentiels variés et indéniables, beaucoup ont regretté l’absence de ces derniers privés de salon après les récents tragiques événements.
Solutrans 2015 a permis de fêter les 170 ans de la Fédération française de la carrosserie qui regroupe 1.500 entreprises, les 45 ans de l’Accord sur le transport de denrées périssables (ATP) signé par 48 pays, les 100 ans de Man, les 10 ans d’Autovision poids lourds, etc. Pour la première fois, les adhérents de la Capeb et de la CNATP ont bénéficié d’un accueil personnalisé. Ces TPE et PME sont de gros acheteurs de VUL.
Plusieurs accords et chartes ont aussi été signés. Ainsi, Alain Guermeur, directeur général de Chéreau, qui a reçu la médaille d’or du Prix de l’innovation pour le système breveté de porte arrière «SmartOpen-C», a aussi remis à la société de transports frigorifiques NJS Faramia les clés de son premier véhicule SmartOpen-C sur base Scania avec une motorisation au gaz GNC. Tandis que les Transports Jammet prenaient possession de leur premier porteur SmartOpen-C sur base Daf CF Silent. Victor Calvo, vice-président et directeur général de Carrier Transicold Truck & Trailer, EMEA, Russie et Asie, a signé la charte de développement durable de l’entreprise, après avoir remporté le Prix de l’innovation développement durable, pour sa stratégie de réfrigérants naturels.
Le carrossier-constructeur Lamberet a annoncé son prochain investissement de 10 millions d’euros pour construire sa cinquième usine de 15.000 m2 sur un terrain de 100.000 m2 à Saint-Eusèbe en Saône-et-Loire. Elle sera opérationnelle mi-2016, réalisera des utilitaires légers et générera 150 emplois.
Autour de la FFC qui anime le Comité d’orientation de Solutrans, sont présents la PFA, les représentants des constructeurs VI et VUL, le pôle de compétitivité LUTB, la CCI de Lyon, l’organisateur Comexposium.
«Avec tous ses partenaires, la FFC a préparé ce salon pendant deux ans afin de contribuer fortement au développement de la carrosserie industrielle française et du transport routier et urbain, activités indispensables à l’économie de notre pays», résume Patrick Cholton, président de Solutrans qui va bientôt commencer à préparer l’édition de novembre 2017…

Annick Béroud

Jeudi 26 Novembre 2015



Lu 660 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse