40 millions d'euros pour le fonds Croissance Rail


Un fonds d'investissement doté de 40 millions d'euros a été créé en faveur de l'industrie ferroviaire, abondé par la nouvelle banque publique d'investissement BPIFrance, les constructeurs Alstom et Bombardier et les opérateurs SNCF et RATP.


© RFF/Capa/Michel Caumes
© RFF/Capa/Michel Caumes
Un fonds d'investissement de 40 millions d'euros vient d'être créé pour le rail. Le fonds Croissance Rail s'adresse à des PME "performantes ayant une activité significative dans le secteur ferroviaire en France et qui présentent un potentiel de croissance en France et à l'international". Il "a pour mission d'investir en tant qu'actionnaire minoritaire des tickets de 1 à 4 millions d'euros" dans ces entreprises, afin de maintenir cet emploi industriel dans l'Hexagone. Les axes d'investissement sont le matériel roulant, les infrastructures, les services et les systèmes.
L'ancien responsable à la direction des acquisitions du groupe du groupe Egis, Pierre Farin, a été nommé directeur d'investissements de ce fonds. Le ministre délégué aux Transports, Frédéric Cuvillier, précise que ce fonds "soutiendra l'industrie ferroviaire française composée de 150 entreprises de plus petite taille, aux côtés des géants mondiaux et favorisera le rayonnement des plus prometteuses d'entre elles, notamment sur les marchés étrangers". Il a précisé mardi 26 novembre qu'il "ne s'agit pas d'aller au secours d'entreprises en difficulté". "S'il est bien employé, s'il prend une part de risque et d'audace, ce fonds peut faire des choses puissantes et fortes", a ajouté le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg. Selon le directeur général de BPIFrance, Nicolas Dufourcq, la filière ferroviaire est "un secteur qui soit chasse en meute et réussit, soit échoue". "Structurer les relations grands groupes-PME est souvent ce qui fait défaut dans notre pays", a-t-il ajouté.

Troisième rang mondial

La filière ferroviaire française réalise un chiffre d'affaires annuel de 4,1 milliards d'euros, ce qui la place au troisième rang mondial après la Chine et l'Allemagne. Elle emploie 84.000 personnes en France, et 30 % de la production nationale est exportée. Les constructeurs Alstom et Bombardier investissent dans ce fonds respectivement 14 millions et 6 millions d'euros, la SNCF 7 millions, la RATP 3 millions, et BPIFrance injecte 10 millions.

AFP

Mercredi 27 Novembre 2013



Lu 102 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse