4,7 millions de poids lourds en transit


À moins d’un an de la taxe poids lourd sur le territoire national, la récente enquête sur le transit routier du Commissariat général au développement durable donne un aperçu de la quote-part qui sera versée par les véhicules traversant l’Hexagone. Elle donne aussi quelques enseignements sur le potentiel des autoroutes de la mer, avec la péninsule Ibérique et l’Italie en particulier. État des lieux.


© Port de Calais
© Port de Calais
En 2010, 10,8 millions de poids lourds ont franchi les points frontières pyrénéens, alpins, de la Manche et de Bâle, avec à leur bord 144 millions de tonnes de marchandises. Sur ce volume, 4,7 millions de véhicules étaient en transit transportant 66 millions de tonnes, près des deux tiers via les Pyrénées où le passage Ouest par Biriatou fait désormais jeu égal avec la voie Est Le Perthus-Boulou. Par rapport à 2004, année de la dernière étude "Transit", le basculement en faveur de Biriatou "provient du développement du réseau routier français, avec la mise en service de l’autoroute des Estuaires, et espagnol". De son côté, la Manche rassemble 38 % des poids lourds en transit contre 19 % pour les Alpes avec, par ordre d’importance, le Fréjus, Vintimille et le Mont-Blanc, et 6 % pour Bâle. Entre 2004 et 2010, ce transit routier a reculé de 6,9 %. "Cette baisse, marquant un revirement par rapport à la progression de 25 % du trafic entre 1999 et 2004, est le reflet du coût d’arrêt porté par la crise en 2009 aux transports internationaux longue distance impliquant en particulier l’Espagne et l’Italie".

"55 % des véhicules en transit sont Euro IV et V"


Cette tendance s’accompagne d’une nette amélioration des performances environnementales des poids lourds. En 2010, les véhicules Euro IV et V représentaient 55 % des poids lourds en transit tandis que la part des Euro III était divisée par 2,5 par rapport à 2004. Elle s’accompagne aussi d’une meilleure productivité. Le taux des véhicules en transit à vide s’est contracté de 0,7 point dans les Pyrénées et de 1 point dans les Alpes. Dans le même temps, le chargement moyen sur ces axes est passé de 15,4 tonnes à 15,8 tonnes, et la part des poids lourds vides de 4,4 à 3,3 %, très inférieure au taux moyen tous points frontières confondus. À 7,5 %, cette moyenne est alourdie par les véhicules vides sur la Manche en sortie du Royaume-Uni (27 % !). Malgré la crise, la liaison Espagne-Allemagne concentre 17 % des tonnages en transit devant l’axe Espagne-Italie (11 %), laissant encore sans doute de la marge au développement de services maritimes… Ces tonnages sont composés à 45 % de produits agroalimentaires, chimiques et de matériels de transport avec des concentrations selon les points frontières.

Pavillon et conducteurs polonais

Avec Bâle et hors transmanche, le pavillon espagnol (35 % des véhicules en transit) l’emporte largement devant ceux du Portugal, de la Pologne et de l’Italie. Avec les immatriculations polonaises, l’enquête relève en outre une forte croissance des pavillons roumain, slovaque et bulgare, alors que 73 % des trajets routiers en transit concernent des flux entre les pays limitrophes à la France. Quant à la nationalité des conducteurs, avec près de 15 % chacun, ils sont espagnols et polonais à bord de véhicules battant des pavillons très diversifiés.

Érick Demangeon

Mercredi 29 Août 2012



Lu 688 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse