5 % de croissance annuelle attendue à Sète jusqu’en 2020


Le port de Sète poursuit la modernisation de ses équipements pour mieux faire valoir ses atouts auprès des opérateurs.


© Port de Sète
© Port de Sète
«Quand le Conseil régional de Languedoc-Roussillon est devenu propriétaire du port, en 2007, tout était à refaire !, évoque Marc Chevallier, président du port de Sète. Des objectifs ambitieux ont été fixés et, malgré le contexte économique difficile, l’ensemble des équipements seront prêts comme prévu d’ici 2020». Le programme d’investissement de 300 millions d’euros engagé sur dix ans porte sur les infrastructures comme sur les équipements. «Nos atouts géographiques nous permettent de prétendre à un développement important, même si nous serons limités en termes d’espace», avance le président. Pour 2015, le port table sur une croissance de l’ordre de 15 à 20 % de son activité. Une croissance de 5 à 10 % du trafic est ensuite attendue jusqu’en 2020, avec la finalisation des différents chantiers : un pôle agro-industriel regroupant les activités à l’est du port, avec un nouveau quai, bénéficiera de travaux engagés par Voies navigables de France (VNF) pour accueillir des navires de plus grande taille sur le canal du Rhône à Sète, avec des temps de parcours réduits. Le développement du terminal fruitier, qui avait connu un destin malheureux orchestré par l’israélien Agrexco, liquidé en 2011, suscite également l’intérêt : «Rien n’est bouclé, mais nous avons pris des contacts pour redonner vie à ce très bel outil, explique Marc Chevallier. Nous pourrons en reparler d’ici quelques semaines».

"Nos atouts géographiques nous permettent de prétendre à un développement important"


Un terminal à conteneurs sera par ailleurs finalisé d’ici l’été 2016, grâce à la construction du quai H qui s’étend sur 467 mètres. Un appel à manifestation d’intérêt lancé en juin 2015 a recueilli «deux à trois marques d’intérêt», selon Marc Chevallier. L’opérateur choisi début 2016 sera chargé de la gestion et de l’exploitation d’une surface de 6 hectares embranchée au réseau ferroviaire et ouvert à la manutention d’autres marchandises diverses. Le quai H sera doté d’une capacité de portance de 6 tonnes par mètre sur une bande de 35 mètres. Il pourra accueillir des navires jusqu’à 13,5 mètres de tirant d’eau et permettra au port de l'Hérault de traiter des navires de grand gabarit. L’objectif est de poursuivre la diversification du trafic du port en ajoutant cette activité conteneur : «Il ne s’agira pas de concurrencer Barcelone ou Marseille, mais de compléter notre offre avec un trafic conteneurisé qui pourra atteindra certainement 100.000 tonnes dans quelques années, avance le président. C’est notre polyvalence qui a sauvé le port en période de crise». La difficulté aujourd’hui est de trouver de l’espace à l’extérieur du port pour gérer les flux  encombrants comme les éoliennes ou les risers qui transitent par Sète. Et les voitures : une nouvelle liaison ferroviaire vient d’être inaugurée entre Sète et Noisy-le-Sec. Deux fois par semaine, elle sera utilisée par Ekol pour acheminer les véhicules débarqués à Sète en roulier vers l’Île-de-France.
Enfin, l’activité passagers n’est pas oubliée : une nouvelle gare maritime permettra d’accueillir 900.000 passagers en 2020, contre 180.000 aujourd’hui.

Caroline Garcia

Lundi 26 Octobre 2015



Lu 83 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 29 Octobre 2015 - 15:14 CMA CGM : déjà 15 ans pour les lignes NAF !


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse