5 millions d'euros pour lancer les "routes solaires"


Le ministère de l'Environnement va consacrer 5 millions d'euros au développement de projets de routes à énergie positive. Il annonce un objectif de 1.000 km d'ici 2020 équipés de cette technologie française.


Ces panneaux solaires sont capables de résister au trafic automobile sans s'altérer © Caroline Garcia
Ces panneaux solaires sont capables de résister au trafic automobile sans s'altérer © Caroline Garcia
La ministre de l'Environnement Ségolène Royal a annoncé à Marseille qu'elle allait consacrer 5 millions d'euros à des projets de routes ou de parkings solaires, dont le revêtement produit de l'électricité. "C’est bon pour la route, ça ne dévore pas d’espace vacant et en même temps ça peut être raccordé directement soit sur le réseau (électrique), soit en autoconsommation", a déclaré la ministre, en inaugurant un premier prototype de plaque de "route solaire", sur le chantier de la future rocade autoroutière L2 à Marseille. "Je vais débloquer les financements (...) le plus rapidement possible, pour qu’on puisse maintenant, concrètement, avoir un laboratoire grandeur nature", a-t-elle ajouté.

Appel à propositions cette année

Les premiers éléments photovoltaïques seront installés sur des parkings ou des bandes d'arrêt d'urgence, en attendant que les modèles de "routes solaires" puissent être homologués pour la circulation classique, a-t-elle précisé, ajoutant que la "route solaire" devrait créer des emplois en France. Ségolène Royal avait fixé en janvier l'objectif d'installer 1.000 kilomètres de "routes solaires" en France dans les cinq prochaines années.
Concrètement, il s'agit de dalles solaires de quelques millimètres d’épaisseur, collées à même le sol et capables de résister au trafic automobile sans s'altérer et produisant de l'énergie. L'électricité produite peut par exemple servir à éclairer un tunnel.
Avant que les 1.000 kilomètres de route "à énergie positive" soient construits, le procédé doit encore être testé sur des petites surfaces, de 20 à 50 m2, avec une circulation réduite, et sur des surfaces moyennes, de 100 à 150 m2, en faisant circuler des poids lourds, a précisé le ministère. Des "tests sur des surfaces plus importantes en conditions réelles de circulation routière et d'utilisation de l'électricité produite seront ensuite réalisés", a-t-il ajouté.
Avant la fin de l'année, un appel à propositions auprès des collectivités et des gestionnaires de voirie sera organisé par le ministère.

AFP

Mercredi 23 Mars 2016



Lu 565 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse