50 milliards d'euros pour les réseaux européens


La Commission européenne va présenter aujourd'hui un projet doté d'un budget de 50 milliards d'euros sur la période 2014-2020 pour "boucher les trous" dans les connexions entre les réseaux de transports, de communication et d'énergie de l'UE.


© RFF/Capa/P. Giraud
© RFF/Capa/P. Giraud
Bruxelles lance un plan à 50 milliards pour les connexions entre les réseaux de transports, de communication et d'énergie. Les plans sont regroupés sous l'intitulé "Facilité pour interconnecter l'Europe". Ils visent à injecter des fonds dans des projets délaissés par les gouvernements européens, afin de compléter le maillage dans ces trois secteurs.


 
31,7 milliards d'euros pour les transports

 
Les transports se taillent la part du lion avec une dotation de 31,7 milliards d'euros, dont 10 provenant du fonds de cohésion. L’énergie et les télécommunications se voient allouer respectivement 9,1 et 9,2 milliards d'euros. L'idée de la Commission est d'accorder des fonds à des connexions considérées comme vitales pour les relations transfrontalières au sein de l'UE, mais jugées non prioritaires par les gouvernements des pays concernés. Les fonds communautaires doivent permettre d'attirer des capitaux privés avec un effet de levier qui reste toutefois aléatoire, reconnaît-on à Bruxelles.


«Des connexions vitales pour les relations transfrontalières»



Günther Oettinger (Énergie), Siim Kallas (Transports) et Neelie Kroes (Télécommunications) ont à plusieurs reprises évoqué leurs projets prioritaires. Ils ont été regroupés sous un même chapeau et dotés d'un financement. Neelie Kroes a ainsi mis l'accent sur l'internet à haut débit, doté de 6,4 milliards d'euros dans le plan qui, selon elle, devrait permettre de lever 100 milliards d'euros en investissements privés. Günther Oettinger mise lui sur les interconnections dans les secteurs du gaz et de l'électricité. Il a identifié une douzaine de projets qui concernent au minimum une dizaine d’États, comme celui d'interconnexions électriques Nord-Sud entre la Belgique, la France, l'Allemagne, l'Irlande, l'Italie, le Luxembourg, Malte, le Portugal, l'Espagne et le Royaume-Uni. Siim Kallas a la même démarche pour les transports terrestres, mais également maritimes et aériens. "Il s'agit de choisir les bons projets et de concentrer les efforts sur l'essentiel", a-t-il expliqué.
La Commission européenne entend conserver la main dans la gestion de ces projets. C'est également une manière pour elle de reprendre le contrôle des fonds alloués aux États au titre de la cohésion et trop souvent utilisés à des fins de politique locale interne, souligne-t-on à Bruxelles.

.

Mardi 18 Octobre 2011





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse