500 institutions renoncent à investir dans les énergies fossiles



Pour contenir le réchauffement à 2°C, il faudrait laisser dans le sol 80 % des réserves fossiles connues © Vestas
Pour contenir le réchauffement à 2°C, il faudrait laisser dans le sol 80 % des réserves fossiles connues © Vestas
Plus de 500 institutions représentant 3.400 milliards de dollars d'actifs ont désormais renoncé à certains investissements dans les énergies fossiles, a indiqué mercredi l'ONG 350.org, à l'origine d'une large campagne internationale visant à comptabiliser ces engagements.
Le montant global des sommes finalement désinvesties des énergies fossiles n'a pu être calculé, pour des raisons de confidentialité, mais le nombre de collectivités, d'établissements publics et privés, de banques ou d'assurances réorientant leurs investissements vers les énergies propres est en croissance rapide, assure ce rapport présenté au Bourget, à l'occasion de la conférence de l'ONU sur le climat.
Le nombre d'institutions ayant rejoint cette campagne est passée de 181 acteurs, représentant 50 milliards de dollars d'actifs, en septembre 2014, à désormais plus de 500, se félicite l'ONG 350.org, qui tient un décompte en ligne sur l'évolution de sa "campagne de désinvestissements".
Pour tenir l'objectif de contenir le réchauffement à 2°C, officiellement retenu, il faudrait laisser dans le sol 80 % des réserves fossiles connues, selon les scientifiques.
Parmi les dernières institutions à avoir rejoint cette campagne de "désinvestissements" dans les énergies fossiles, l'ONG 350.org a enregistré les engagements de "19 villes françaises", dont Lille, Bordeaux, Dijon ou Rennes, mais aussi de Uppsala, "devenue la plus grande ville de Suède" engagée, Melbourne, Oslo, ainsi que l'assureur Allianz ou l’Église protestante de la région allemande de Hesse-Nassau.

AFP

Vendredi 4 Décembre 2015



Lu 266 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse