8 millions de passagers à Lyon Saint-Exupéry


L’aéroport lyonnais a vu transiter 8,44 millions de personnes, grâce à une hausse annuelle de 5,7 % de son trafic due en grande partie aux compagnies low cost.


© Aéroports de Lyon
© Aéroports de Lyon
En 2011, l’aéroport de Lyon-Saint-Exupéry a franchi enfin la barre des 8 millions de passagers avec exactement 8.437.141 voyageurs, soit une augmentation de 5,7 % comparé à 2010. Cette progression est due au trafic des compagnies à bas coûts qui enregistre + 19,9 % par rapport à 2010 (soit 1,76 million de passagers) aux côtés du trafic régulier qui affiche + 6,3 % et 5,9 millions de passagers. EasyJet se taille la part du lion à Saint-Exupéry avec environ 85 % du trafic low-cost (grâce à quatre avions basés) laissant loin derrière Transavia ou Air Arabia. Le charter marque un recul de 16,7 %, notamment affecté par les événements dans les pays arabes. Le mois de décembre a malheureusement pâti d’une longue grève du personnel de sûreté et comptabilise 597.123 passagers seulement.
Sur l’année 2011, l’international s’est correctement tenu avec 4,5 % de croissance et 5,16 million de passagers soit 61,1 % du trafic total. Le trafic européen a concerné 3,78 millions de passagers (+ 11,3 %). Les plus importantes croissances sont le fait de la Belgique (212.116 passagers, + 17,8 %), de l’Italie (437.862 passagers, + 13 %), du Royaume-Uni (587.695 passagers, + 10,1 %) ou de l’Espagne (487.685 passagers, + 7,2 %). Sans surprise, le Maghreb perd du terrain. La Tunisie accuse une baisse de 32,5 %, le Maroc se stabilise avec + 0,9 %, tandis que l’Algérie progresse de 13,6 %.

36.380 tonnes de fret avionné

«A contrario des dix dernières années, le score réalisé par le trafic domestique marque la particularité de cette année 2011», observe Philippe Bernand, directeur des aéroports de Lyon. Avec une part de marché de 37,5 % du trafic global de l’aéroport, sa croissance dépasse pour la première fois celle du trafic international et atteint 10,3 %. Ce n’est sans doute pas une très bonne nouvelle au regard du commerce extérieur qui s’est quant à lui détérioré dans la région Rhône-Alpes ces derniers mois. Les grandes transversales enregistrent toutes des hausses importantes sur Bordeaux, Brest, Nantes, Toulouse et Nice. Les liaisons sur Paris-CDG et sur Orly affichent respectivement + 4,4 % avec 430.328 passagers et + 6,9 % avec 101.807 passagers.
Le nombre de mouvements d’avions reste maîtrisé avec + 1,6 %, soit 117.979 mouvements, comparé au développement du nombre de passagers à + 5,7 %.
Le nouveau Terminal 3 a été récemment inauguré sur 15.000m2 dont 11.000m2 de bâtiments neufs.
Pour le programme hiver 2011-2012, l’aéroport accueille de nouvelles compagnies et six ouvertures de lignes, quatre régulières sur Agadir, Le Havre, Malaga et Marrakech, et deux destinées aux vols charters qui concernent Arrecife, en Espagne, et Chlef, en Algérie. L’aéroport augmente aussi de façon significative sur certaines lignes le nombre de sièges proposés comme Batna avec Air Algérie (+ 48 %) ou Copenhague avec SAS (+ 74 %).
Le trafic fret et poste avionné a dépassé les 36.380 tonnes et le fret camionné a dépassé les 70.000 tonnes. Plusieurs transitaires ont choisi de s’implanter sur CargoPort en 2011. Ce fut le cas par exemple de Flytrans, Fauveder, Sifa Transit, de Fracht et d’Herport et du courtier français Sky Projects International, un spécialiste de l’affrètement d’avions passagers et cargo. «Toutes ces initiatives montrent que la plate-forme aéroportuaire lyonnaise est une place attractive pour des professionnels français et étrangers», relevait ainsi récemment Éric Burdin, responsable de CargoPort.
Annick Béroud

Annick Béroud

Mercredi 11 Janvier 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse