8,5 millions de passagers pour Aéroports de Lyon


Avec juste 0,2 % de croissance, l’aéroport de Lyon-Saint-Exupéry s’est maintenu en 2012 en accueillant 8.451.039 passagers. Ses responsables espèrent comptabiliser 10 millions de passagers en 2015 et 11 millions en 2016. Ils profiteront des importants investissements réalisés dans le plan 2012-2016.


© Aéroports de Lyon
© Aéroports de Lyon
Après sept années de croissance, Philippe Bernand, président du directoire d’Aéroports de Lyon, qualifie 2012 "d’année de consolidation du trafic passagers". 11 nouvelles lignes ont été ouvertes avec notamment Vueling, EasyJet, Air France, Aigle Azur, Air Algérie et XL Airways. Aujourd’hui, les compagnies à bas coûts représentent 22 % du trafic à Lyon dont 20 % pour EasyJet. Air France capte 40 % et Lufthansa 11 % du trafic. Les efforts de prospection portent actuellement sur la Russie et la Scandinavie. L’arrivée d’Emirates en décembre 2012 avec ses cinq fréquences par semaine permet d’élargir les espoirs et les horizons. Le taux d’occupation serait d’environ 80 % mais avec un fort déséquilibre dans le sens Dubaï-Lyon de 15 %, l’export étant évidemment très prisé eu égard aux destinations accessibles depuis le hub principal de la compagnie émiratie qui a encore conclu un accord récemment avec Qantas. Les soutes de l’A340-500 sont pleines à chaque voyage.

Investissements 2012-2016

Le programme d’investissement 2012-2016 nécessite 260 millions d’euros pour bien conduire la phase 1 du projet phare de construction du Terminal 1/Terminal 3 estimée à 120 millions. L’aéroport investit aussi environ 60 millions d’euros pour des travaux de renouvellement, 20 millions pour l’amélioration des deux pistes et la réalisation de trois bretelles de dégagement rapide. 10 millions concernent l’aéroport de Lyon-Bron (troisième aéroport d’affaires en France avec ses 6.480 mouvements par an) notamment pour un taxiway additionnel qui desservira de nouveaux hangars pour l’aviation d’affaires en plein essor. Le nouveau directeur, Didier Pianelli, encadre une équipe de 28 personnes. Les investissements seront financés pour moitié par auto-financement et pour moitié par recours à la dette auprès de plusieurs banques.
Aéroports de Lyon a réalisé en 2012 un chiffre d’affaires de 152,9 millions d’euros (+ 4,1% par rapport à 2011). La maîtrise des charges a permis de stabiliser son excédent brut d’exploitation de 0,7 % pour atteindre 49,4 millions d’euros et un résultat net de 9,1 millions d’euros. L’entreprise poursuit son désendettement brut qui représente 89,4 millions en 2012 contre 139 millions d’euros en 2007, date de la création de la SA Aéroports de Lyon.

"260 millions d’euros pour préparer l’avenir"


Interrogé sur le projet Carex qui a fait l’objet en 2012 d’un test réussi en grandeur nature, Philippe Bernand a souligné "qu’aujourd’hui, tous les projets prennent plus de temps que prévu" en faisant référence, par exemple, au contournement Est de Lyon. Il a espéré que le choix de l’opérateur sera fait le plus rapidement possible pour l’exploitation de ce système éligible aux fonds européens.
L’aéroport de Lyon bénéficie de 900 hectares de réserve foncière, c’est l’un de ses atouts, et ses centaines d’hectares du domaine de la concession permettront de concrétiser des extensions ou des implantations futures sur CargoPort.
Philippe Bernand et ses équipes semblent très attachés à la qualité qui passe par la démarche EFQM. "La recherche de l’excellence est pour nous synonyme de progrès. Nous sommes passés d’une culture de l’usager à une réelle culture du client". En 2016, l’objectif de l’aéroport (Iso 14001, Iso 9001 et OHSA 18001 reconduits) est de concourir au prix européen de l’excellence EFQM.
Les trains à bas coûts Ouigo de la SNCF qui desservent l’aéroport depuis le 2 avril devraient permettre d’attirer plus de clients chaque jour sur la plate-forme aéroportuaire avec une offre étoffée sur Avignon, Aix, Marseille, Nîmes et Montpellier et trois allers-retours quotidiens sur Marne-la-Vallée.

Annick Béroud

Lundi 8 Avril 2013





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse