À 90 ans, Ignazio Messina continue d'investir


L'armateur italien Ignazio Messina célèbre son 90e anniversaire d'existence dans le secteur de la ligne régulière. Dans un contexte de crise économique et de baisse des taux de fret, l'opérateur génois spécialiste du roulant et du conteneur montre sa résistance en poursuivant le renouvellement de sa flotte.


Dirk Becquart, directeur du développement du GPMM, a rendu hommage à Stefano Messina (au centre) pour sa fidélité envers les bassins Est du port de Marseille © Vincent Calabrèse
Dirk Becquart, directeur du développement du GPMM, a rendu hommage à Stefano Messina (au centre) pour sa fidélité envers les bassins Est du port de Marseille © Vincent Calabrèse
En venant célébrer jeudi 16 février à Marseille un anniversaire peu banal comme il le fait depuis quelques mois dans les ports qu'il dessert, Ignazio Messina, créé en 1921, apporte la preuve que pour certains armateurs taille moyenne et longévité vont de pair.
Stefano Messina, PDG de l'armateur familial fondé par son grand-père Ignazio à Gênes il y a 90 ans, a souligné que la compagnie «a démarré son activité en desservant l'Afrique du Nord, puis a étendu son réseau de lignes régulières avec la mer Rouge, l'Afrique du Sud, la Méditerranée orientale, le Moyen-Orient, la COA et l'Inde».
Avec ses navires ro-ro capables de transporter des conteneurs et du fret roulant, le deuxième armateur mondial dans le roulier dessert aujourd'hui Naples, Marseille (où il réalise quelque 60 escales par an), Barcelone et Castellon et continue d'être un spécialiste du continent africain et du Moyen-Orient, du sous-continent indien et a rouvert une ligne sur la Libye.

300 M USD pour la flotte

En matière d'investissements, M. Messina rappelle que la compagnie, qui débourse 300 millions USD dans un programme de rénovation et d'extension de sa flotte, a pris livraison il y a quelques mois du «Jolly Diamante», premier des quatre nouveaux navires commandés chez le coréen Daewoo. «Nous ne sommes pas naïfs au point de croire que la récession est derrière nous. Mais nous avons pensé que le marché de la construction navale ne nous offrirait pas des opportunités avantageuses très longtemps», explique Stefano Messina.
L'armateur génois attend en avril le «Jolly Perla». Les deux derniers sont prévus pour être livrés respectivement en fin d'année et début 2013. Ils affichent tous une capacité de 2.920 EVP et de 6.030 mètres linéaires et un tirant d'eau de 11,5 conformes aux contraintes des ports africains.

Vincent Calabrèse

Vendredi 17 Février 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse