ABB va lancer un rachat d'actions de 4 milliards de dollars


Le groupe d'ingénierie helvético-suédois ABB va lancer un programme de rachat d'actions de 4 milliards de dollars (3,1 milliards d'euros) qui doit débuter le 16 septembre, a-t-il annoncé mardi 9 septembre à l'occasion d'une journée dédiée aux investisseurs.


© ABB
© ABB
ABB va lancer un rachat d'actions de 4 milliards de dollars. "C'est un vote de confiance fort dans le potentiel de croissance future d'ABB", a déclaré Ulrich Spiesshofer, son directeur général. Le groupe dont le siège social se trouve à Zurich a dévoilé ses nouveaux objectifs stratégiques et financiers pour les cinq prochaines années. Pour la période 2015 à 2020, il vise notamment une croissance des ventes sur une base comparable de 4 à 7 % et une progression annuelle du bénéfice par action de 10 à 15 %. Il table également sur une marge opérationnelle de l'ordre de 11 à 16 %.
"À première vue, le nouvel objectif d'ABB pour la croissance organique des revenus est considérablement plus bas que dans sa précédente stratégie", a commenté Oskar Schenker, analyste chez J. Safra Sarasin. Pour la période 2011-2015, le groupe misait sur une croissance de 5,5 à 8,5 % et de 13 à 19 % pour sa marge d'exploitation. Panagiotis Spiliopoulos, analyste chez Vontobel, a toutefois salué ces nouveaux objectifs qu'il a qualifiés de "réalistes".
Comme ses concurrents, ABB a été durement touché par des retards dans les projets solaires et éoliens, alors que les sociétés de services collectifs, depuis la crise économique, se sont montrées très sélectives sur leurs investissements dans les énergies renouvelables. Face à ces difficultés, le groupe avait lancé fin avril un programme destiné à accélérer la transformation de sa division Systèmes d'énergie, la plus petite mais également la moins rentable au sein de son portefeuille d'activités. "Nous sommes en train de déplacer notre centre de gravité vers des segments à plus forte croissance tout en renforçant la compétitivité et en réduisant les risques en particulier dans notre division systèmes d'énergie", a expliqué Ulrich Spiesshofer.
Le groupe, qui fabrique notamment des produits à haute et basse tension mais aussi des moteurs et des robots industriels, s'attend à ce que les trois quarts de la croissance de ses revenus proviennent de l'industrie ainsi que des transports et des infrastructures. Parmi les moteurs de la croissance, il a entre autres cité l'amélioration de la productivité industrielle, l'urbanisation rapide ainsi que le besoin de transports efficaces sur le plan énergétique. ABB a par ailleurs indiqué qu'il prévoit de simplifier sa structure en se réorganisant autour de trois régions contre huit actuellement, supprimant ainsi un échelon hiérarchique. Ses activités seront réparties entre la région Asie, Moyen-Orient et Afrique, la région Amérique et la région Europe. Cette réorganisation prendra effet au 1er janvier 2015.
Par ailleurs, le groupe zurichois annoncé la signature de deux gros contrats. Il a ainsi obtenu une commande de 800 millions de dollars (620 millions d'euros) auprès de la compagnie écossaise Scottish Hydro Electric pour la construction d'une ligne sous-marine à haute tension. S'y ajoute un contrat de 103 millions de dollars avec le groupe brésilien Vale pour équiper une mine de fer en installations électriques et systèmes d'automation.

AFP

Jeudi 11 Septembre 2014



Lu 115 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse