ADP : Tav était une "bonne acquisition"



© Tav
© Tav
Le PDG d'Aéroports de Paris (ADP), Augustin de Romanet, nommé en novembre, a estimé dans "Le Journal du dimanche" que la prise de participation en mai dans le premier opérateur turc d'aéroports Tav était une "bonne acquisition", alors que les syndicats s'inquiètent. "Je reste convaincu que c'est une bonne acquisition", a considéré M. de Romanet, au sujet de cette opération menée par son prédécesseur, Pierre Graff. "Mais j'ai des doutes sur la qualité des informations transmises au conseil d'administration, notamment que l'appel d'offres programmé par les autorités pour le lancement d'un troisième aéroport à Istanbul aurait lieu plus vite que prévu", a souligné M. de Romanet. "Je m'interroge donc sur les responsabilités".
Aéroports de Paris a finalisé mi-mai l'acquisition pour 667 millions d'euros de 38 % de Tav, qui gère notamment le grand aéroport Atatürk d'Istanbul. Tav, né de la privatisation de l'aéroport Atatürk d'Istanbul, gère un total de douze aéroports en Turquie, mais aussi en Géorgie, Tunisie, Macédoine, Lituanie et Arabie saoudite. L'ensemble ADP-Tav comprend trente-sept aéroports gérés directement ou indirectement et environ 180 millions de passagers en transit par an.
Mais le maire d'Istanbul, Kadir Topbas, a annoncé en octobre que le projet de construction d'un troisième aéroport dans la mégalopole turque serait lancé "d'ici un an". Cet aéroport devrait être construit au nord de la ville et avoir "une capacité initiale de 100 millions de passagers par an". Selon "Le JDD", les syndicats d'ADP ont déclenché en octobre une procédure d'alerte contre la stratégie de la société française au sujet du rachat de participation dans Tav. "Mardi 15 janvier, la direction d'ADP réunira le comité d'entreprise pour présenter les résultats de son enquête" sur cette opération, a indiqué le journal. Une source interne à ADP a déclaré au "JDD" : "On a payé une croissance à deux chiffres du trafic passager, qui est au rendez-vous, et l'absence de concurrence sur Istanbul jusqu'en 2021, qui est plus incertaine depuis l'annonce du troisième site".

AFP

Lundi 14 Janvier 2013





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse