ADP prévoit d'investir 3,1 md EUR pour la période 2016-2020


ADP, gestionnaire de Paris-Charles-de-Gaulle et Paris-Orly, prévoit d'investir 3,1 milliards d'euros pour la période 2016-2020 pour, entre autres, optimiser ses installations et améliorer les accès à ses plateformes.


© ADP
© ADP
Aéroports de Paris (ADP) a annoncé mercredi 17 décembre qu'il prévoyait d'investir 3,1 milliards d'euros pour la période 2016-2020. Ce programme d'investissement, qui doit se dérouler dans le cadre du prochain Contrat de régulation économique (CRE), serait ainsi en nette amélioration par rapport aux 2 milliards investis dans le CRE couvrant 2011-2015. Parmi les projets qu'il compte mener au cours des années 2016-2020, ADP souhaite fusionner les terminaux Sud et Ouest à Paris-Orly, les terminaux 2B et 2D ainsi que les satellites internationaux du terminal 1 à Paris-CDG. Il compte en outre faire "un effort important sur la maintenance et la mise en conformité réglementaire de certaines installations" avec, entre autres, la réhabilitation de plusieurs pistes sur les deux plateformes.

"Attirer et développer un trafic international"


Parallèlement, ADP, qui fait face à une "forte concurrence" des plateformes européennes, propose une "refonte de la politique tarifaire", aujourd'hui sous le feu des critiques des compagnies clientes. Pour attirer et développer un trafic international, "rémunérateur pour les compagnies aériennes et les aéroports", il compte "diminuer le poids des redevances assises sur le nombre de passagers" et exonérer de redevances le stationnement de nuit, pour favoriser l'implantation à Paris d'avions basés dans d'autres villes. Il souhaite mettre également des "mesures incitatives sur les marchés porteurs et pour les compagnies performantes". "En particulier, Aéroports de Paris propose de prendre intégralement à sa charge, en ne les retenant pas dans le calcul de la rentabilité des capitaux employés du périmètre régulé, une mesure incitative en faveur du trafic en correspondance et une mesure incitative en faveur de l'utilisation plus intensive des infrastructures récompensant une rotation rapide des avions", explique-t-il. Son PDG, Augustin de Romanet, souligne par ailleurs que le groupe mènera "des efforts de productivité importants permettant une modération tarifaire en faveur de la compétitivité du secteur".
Enfin, ADP indique avoir retenu une hypothèse de croissance du trafic passagers de 2,5 % en moyenne par an sur 2016-2020. ADP doit publier un document de propositions plus détaillées pour ce nouveau CRE début 2015 en vue d'une consultation publique pour approbation de ce prochain contrat.

La Fnam contre une hausse des redevances

Les compagnies aériennes, présentes à Paris-CDG et Paris-Orly, se sont prononcées unanimement contre la proposition d'ADP d'augmenter de 2,4 % ses redevances pour l'année 2015. "Pour la première fois de l'Histoire, les compagnies ont voté unanimement non à la proposition d'augmentation de 2,4 % des redevances d'Aéroports de Paris au titre de 2015 (1er avril 2015-31 mars 2016)", a déclaré Guy Tardieu, délégué général de la Fnam (Fédération nationale de l'aviation marchande). Il souligne qu'une hausse de 2,4 % correspond à onze fois l'inflation. "Cela nous semble hors de propos d'autant qu'il y a un effet cumulatif puisque depuis 2005, les redevances ont augmenté de 30 %", a-t-il ajouté.

AFP

Jeudi 18 Décembre 2014



Lu 65 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:12 Fort rebond du fret aérien mondial en octobre


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse