ANA maintient ses prévisions malgré les problèmes du B787


Avec une hausse significative de son bénéfice après trois trimestres, All Nippon Airways a conservé ses estimations annuelles malgré le maintien forcé au sol de sa flotte de dix-sept Boeing 787.


© Boeing
© Boeing
All Nippon Airways (ANA) a annoncé une hausse de 54,6 % de son bénéfice net au terme des neuf premiers mois de l'exercice en cours. Pour les mois d'avril à décembre 2012, la compagnie aérienne japonaise a affiché un bénéfice net de 52,24 milliards de yens (497 millions d'euros) et un gain d'exploitation de 107,52 milliards de yens (+ 18 % sur un an) sur des revenus qui ont progressé de 5,8 % à 1.132,14 milliards de yens.
Par ailleurs, ANA a évalué à seulement 1,4 milliard de yens (12 millions d'euros) le manque à gagner dû à l'annulation de 459 vols en janvier (mois non pris en compte dans les résultats annoncés) à cause du maintien forcé au sol des Boeing 787. ANA fut la compagnie de lancement des Dreamliner et est celle qui à ce jour en possède le plus, avec un tiers de la flotte mondiale de cinquante unités. En tout, ANA a commandé soixante-six Boeing 787. La compagnie a déjà annoncé qu'elle annulera au moins 379 vols pour le mois de février.

Stratégie de diversification

Pour les mois passés d'avril à décembre 2012, non affectés par cet incident, les affaires d'ANA ont été plutôt bonnes, en dépit d'une conjoncture qui n'est pas encore idéale. "L'économie japonaise a connu une période de relative faiblesse sur fond de ralentissement de l'économie mondiale", a rappelé ANA. "Malgré cela, ANA a obtenu de bons résultats grâce à une demande solide de voyages d'affaires et de loisirs, laquelle s'est traduite par une augmentation significative du chiffre d'affaires par rapport à la même période de l'an dernier", s'est félicitée la compagnie.
All Nippon Airways a transporté 31,57 millions de voyageurs sur les lignes intérieures en neuf mois, soit 6,8 % de plus qu'un an plus tôt et 4,77 millions sur les lignes internationales soit un gain de 10,2 %.
Cette compagnie réputée haut de gamme a réagi à l'évolution conjoncturelle par la création de filiales à bas-coûts afin d'élargir sa clientèle et de contrer les offensives d'autres opérateurs asiatiques.

AFP

Jeudi 31 Janvier 2013





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse