AP Möller-Maersk : bénéfice en hausse, activité en baisse au premier trimestre


AP Möller-Maersk a enregistré une hausse de ses bénéfices au premier trimestre sur fond de baisse du prix du pétrole. Maersk Line a perdu du volume mais a nettement amélioré son résultat.


Contrairement à Maersk Line, la baisse des cours du pétrole n'a pas sauvé le résultat  d'APM Terminals © AP Möller-Maersk
Contrairement à Maersk Line, la baisse des cours du pétrole n'a pas sauvé le résultat d'APM Terminals © AP Möller-Maersk
De janvier à mars 2015, le bénéfice net d'AP Möller-Maersk a progressé de 39 % à 1,539 milliard de dollars, alors que la conjoncture économique n'était pas des plus porteuses pour les activités du groupe danois. Le résultat a été aidé par un "gain fiscal sur la vente d'actions Danske Bank de 223 millions de dollars", a précisé le groupe. Son chiffre d'affaires a pourtant reculé de 10 % à 10,547 milliards de dollars.
"Toutes les activités du groupe sont touchées par le cours bas du pétrole actuellement et la faiblesse de la croissance économique. De ce fait, toutes suivent des politiques de réduction des coûts afin de s'adapter à la conjoncture actuelle. Dans ce contexte difficile, le groupe a continué à afficher des rendements et une trésorerie élevés", a souligné AP Möller-Maersk. Maersk Line, Maersk Drilling et APM Shipping Services ont tiré les résultats du groupe vers le haut alors que Maersk Oil et APM Terminals ont été les filiales plus affectées par le faible prix du baril et la baisse des volumes sur les marchés liés au pétrole.

Recul des volumes de conteneurs

Maersk Line a réussi une "solide performance financière", avec un bénéfice de 714 millions de dollars, en hausse de  57 % comparé au premier trimestre 2014 et un retour sur capitaux investis de 14,3 % (contre 9 %). Pourtant, le numéro un mondial de la ligne maritime régulière a vu son chiffre d'affaires diminuer de 3,2 %, à 6,25 milliards de dollars. En cause, la baisse des taux de fret de 5,1 % en moyenne (2.493 dollars par conteneur 40 pieds) et celle des volumes de 1,6 %, à 4,414 millions d'EVP. "La demande a faibli en particulier dans les pays exportateurs de pétrole et la Chine", explique la compagnie. Néfaste par ailleurs, la baisse du prix de l'or noir a profité à l'armement, de même que l'appréciation du dollar.

"Toutes les activités du groupe sont touchées par le cours bas du pétrole"


Maersk Line rappelle que la mise en œuvre de son partenariat avec MSC sur les lignes Est-Ouest (2M) a été achevée le 4 avril. "L'intégration des 193 navires a été réalisée avec succès et avec peu d'interruptions au premier trimestre", explique la compagnie.
Au contraire, APM Terminals a vu son résultat chuter de - 11,6 %, à 190 millions de dollars. L'opérateur portuaire a subi une baisse de son chiffre d'affaires de 4 % et une chute de 2,6 % de ses volumes, soit 9,1 millions d'EVP manutentionnés. La société justifie cette tendance par son désengagement des terminaux de Virginia et Portsmouth aux États-Unis et de Porte Océane au Havre. La filiale a aussi vu baisser l'activité dans les pays pétroliers, tandis que les volumes ont augmenté grâce au lancement du terminal Maasvlakte II à Rotterdam et à Santos, au Brésil.
Maersk Oil a donc vu sa rentabilité plonger du fait de la forte baisse des cours du pétrole, partiellement compensée par une hausse de la production (+ 19 %). Son chiffre d'affaires a chuté de 41 % et son bénéfice de 40 %, à 208 millions de dollars.
"Sur la base des performances du premier trimestre, nous nous attendons un résultat à périmètre constant de 4 milliards de dollars pour 2015", a déclaré le PDG d'AP Möller-Maersk, Nils S. Andersen. Fin 2014, le groupe prévoyait un peu moins de 4 milliards de bénéfice, contre 4,5 milliards l'an dernier.

Franck André

Mercredi 13 Mai 2015



Lu 449 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 16:05 Le multimodal et le GNL récompensés par BP2S

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:42 L'ENSM vote un budget de transition


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse