AP Möller-Maersk : cessions et conteneurs font bondir le résultat trimestriel


Les résultats d'AP Möller-Maersk ont bondi au deuxième trimestre, dopés par des cessions d'actifs. Au plan opérationnel, les activités de ligne régulière se portent bien, notamment grâce à la réduction des coûts unitaires.


Maersk Line et APM Terminals ont enregistré des progressions de près de 25 % © Maersk
Maersk Line et APM Terminals ont enregistré des progressions de près de 25 % © Maersk
AP Möller-Maersk a enregistré un deuxième trimestre en nette hausse, qui l'a incité à relever ses prévisions pour l'année 2014. Le bénéfice net du groupe armatorial danois a été multiplié par deux et demi environ. Il a atteint 2,304 milliards de dollars entre avril et juin, grâce à la vente de ses parts dans deux groupes de distribution, Dansk Supermarked et F. Salling, tandis que le chiffre d'affaires a progressé de 2 % à 11,949 milliards de dollars. La prévision de résultat du groupe passe ainsi de 4 à 4,5 milliards de dollars pour 2014, hors éléments exceptionnels. Sur les 2,8 milliards de dollars tirés des cessions, AP Möller-Maersk a décidé de consacrer un milliard au rachat de ses propres actions dans les douze mois à venir. Sur l'ensemble du premier semestre, le groupe a enregistré un bénéfice de 2,4 milliards de dollars, en hausse de 42 %, "grâce notamment à Maersk Line, APM Terminals, et Maersk Oil".

"Hausse des volumes de 6,6 % pour Maersk Line"


Au deuxième trimestre, l'activité pétrole a connu de lourdes pertes (1,4 milliard de dollars). Des forages décevants au large du Brésil l'ont amené à revoir nettement à la baisse ses ambitions. Maersk Tankers a vu ses résultats s'améliorer avec une perte de 2 millions de dollars, contre 274 millions au deuxième trimestre 2013. Maersk Drilling a réalisé un bénéfice de 117 millions, en baisse de 22 %, tandis que la branche services et autres transports est passée d'une perte de 200 millions de dollars à un profit de 30 millions.

Le conteneur améliore sa rentabilité

Les activités du groupe liées à la ligne maritime régulière ont confirmé leurs bonnes dispositions. Ainsi, Maersk Line a réalisé un bénéfice trimestriel de 547 millions de dollars, en hausse de 24,6 %.
La baisse de 2,7 % des revenus par conteneur due à une nouvelle chute des taux de fret a été plus que compensée par la diminution de 4,4 % des coûts unitaires. Ceux-ci ont été favorisés, d'après le leader mondial de la ligne régulière, par une plus grande efficacité dans la consommation de combustible ainsi que par une hausse des volumes de 6,6 %, à 4,79 millions d'EVP. Maersk Line affirme avoir atteint son objectif de pouvoir compter sur les plus faibles coûts du secteur. L'armateur dit vouloir améliorer encore sa compétitivité. Pour la compagnie, le fait marquant de l'année reste le "2M", engagement pour dix ans dans un partenariat avec le deuxième armateur mondial MSC, qui lui permet de gagner en efficacité, d'étendre sa couverture portuaire et d'améliorer ses fréquences sur les routes Est-Ouest.
Côté ports, APM Terminals a également amélioré ses résultats, avec un profit de 223 millions de dollars, lui aussi en hausse de 24,6 %. Les volumes sur les terminaux à conteneurs exploités par l'opérateur danois ont augmenté de 8 %, à 9,8 millions d'EVP, grâce à la mise en service progressive de nouvelles installations. APMT annonce avoir signé la vente de son terminal Virginia de Portsmouth, aux États-Unis, qui devrait être effective au cours du troisième trimestre de cette année.
Pour ce qui reste de l'année, le groupe s'attend désormais à ce que les profits de Maersk Line en 2014 surpassent "largement" ceux de l'an dernier (1,5 milliard de dollars), avec des volumes en hausse de 4 à 5 %. Pour APM Terminals, il prévoit également une amélioration sensible par rapport au bénéfice de l'an dernier.

Franck André

Mercredi 20 Août 2014



Lu 512 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse