AP Möller-Maersk touché par les prix bas du transport et du pétrole


Le groupe maritime et pétrolier danois AP Möller-Maersk a annoncé jeudi 13 août une chute de son bénéfice au deuxième trimestre, dans un contexte de prix bas pour le transport et le pétrole.


Maersk Line a vu son chiffre d'affaires reculer de 9,2 % © Maersk
Maersk Line a vu son chiffre d'affaires reculer de 9,2 % © Maersk
AP Möller-Maersk a été touché par les prix bas du transport et du pétrole au deuxième trimestre. Le bénéfice net a reculé de 52 % à 1,07 milliard de dollars, sous l'effet d'une contraction du chiffre d'affaires de 12 % à 10,53 milliards de dollars. Le groupe a estimé ce résultat "satisfaisant", affirmant avoir su abaisser ses coûts d'exploitation "principalement grâce à la baisse des prix du carburant maritime et à des initiatives d'économies".

De nouvelles technologies

Par ailleurs, la comparaison est faussée par des éléments exceptionnels au deuxième trimestre 2014, sans lesquels la baisse du bénéfice aurait plutôt été proche de 10 %. AP Möller-Maersk a maintenu sa prévision d'un "résultat sous-jacent" (hors acquisitions et cessions) de 4 milliards de dollars en 2015 inférieur aux 4,5 milliards de 2014.
Maersk Line, numéro un mondial de transport maritime conteneurisé, "continue d'améliorer sa compétitivité en étant en pointe sur le marché en matière de coûts". Il a vu son chiffre d'affaires reculer de 9,2 %, du fait principalement de la chute des tarifs (- 14,1 %) en partie compensée par la hausse des volumes (+ 3,7 %) à un moment où le marché mondial progressait de 1 à 2 %. L'objectif du groupe a été d'investir récemment encore sur un marché déjà en surcapacité, notamment dans la desserte des ports européens, afin d'asphyxier la concurrence des petits transporteurs, aux coûts plus élevés. Maersk Line dit également tester "de nouvelles technologies pour abaisser la consommation de carburant".
Maersk Oil, qui reste bénéficiaire, a vu son chiffre d'affaires plonger de 30 %, malgré une hausse de sa production dans la même proportion, essentiellement au Qatar et en Grande-Bretagne. Par rapport à 2014, le groupe prévoit d'abaisser les coûts de cette filiale de 10 % en 2015 et 20 % en 2016. À la Bourse de Copenhague, l'action a ouvert en hausse de 6,59 %, dans un marché qui progressait de 1,7 %.

AFP

Jeudi 13 Août 2015



Lu 246 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:01 Marseille-Lyon : un avenir en commun


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse