APM Terminals déserte les terminaux havrais


APM Terminals, l’opérateur de terminaux portuaires du danois AP Möller-Maersk, se désengage du port du Havre : le 22 juillet, il a cédé sa participation au groupe havrais Perrigault SA qui devient ainsi le seul terminal familial et indépendant sur Port 2000.


Le 22 juillet, a été signée la cession de la participation d’APM Terminals © APM Terminals
Le 22 juillet, a été signée la cession de la participation d’APM Terminals © APM Terminals
APM Terminals, filiale du danois AP Möller-Maersk, et l'opérateur portuaire et logistique havrais Perrigault SA détenaient chacun 50 % du capital de la joint-venture Terminal Porte Océane (TPO). En 2006, leur filiale commune avait signé une convention d’exploitation avec le Port autonome du Havre (aujourd’hui Grand Port maritime du Havre) pour exploiter et gérer, à partir de 2007, un nouveau terminal à conteneurs sur le site de Port 2000. Équipé de quatre portiques, ce terminal comprend deux postes à quai de 350 mètres sur  700 mètres de linéaire de quai. En 2013, la société TPO a traité environ 500.000 EVP et réalisé un chiffre d'affaires de 50 millions d'euros.

"Neutralité totale"

Mais, après Port Elizabeth, New York-New Jersey aux États-Unis, Callao au Pérou, Zeebrugge ou encore, en juillet, Portsmouth, en Virginie (États-Unis), le danois a décidé de céder sa participation pour se désengager du groupement havrais : le 22 juillet, a été signée la cession de la participation d’APM Terminals de 50 % au sein du capital des sociétés Terminal Porte Océane et Société d’équipement du Terminal Porte Océane (SETPO). Cet accord "reflète nos efforts de gestion de notre porte-feuille", a déclaré Ben Vree, CEO Europe d'APM Terminals. Pour Christian de Tinguy, PDG de TPO désormais 100 % Perrigault, "cette indépendance nous permet une neutralité totale pour offrir le meilleur service portuaire et logistique à tous nos clients".

"Perrigault SA, seul terminal indépendant sur Port 2000"


Sur Port 2000, où il compte onze portiques, c’est avec MSC que le groupe Perrigault (environ 1.000 salariés et 20 % des effectifs dockers français) exploite également, depuis 2012, à travers sa filiale Terminaux de Normandie, le terminal TNMSC implanté sur 1.400 mètres de linéaire de quai. Le troisième terminal implanté à Port 2000, le Terminal de France, est exploité depuis 2006 par la Générale de manutention portuaire associée à l’armement français CMA CGM.

Natalie Castetz

Vendredi 25 Juillet 2014



Lu 766 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 14:49 L’AMCF présente sa feuille de route


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse