AUTF : les chargeurs entrent en campagne


Célébrée le 23 juin au musée des Archives nationales à Paris, la Soirée des chargeurs n’a pas été, contrairement à d’autres éditions, l’occasion de dresser un bilan sur les dossiers modaux en cours.


Denis Choumert, président de l’AUTF © AUTF
Denis Choumert, président de l’AUTF © AUTF
À moins d’un an désormais des votes, Denis Choumert, président de l’Association des utilisateurs de transport de fret (AUTF), a placé ses membres et l’association qu’il préside dans la perspective des prochaines élections présidentielles et législatives en relevant les défis à venir pour le secteur de la mobilité du fret. Au lendemain des résultats des urnes Outre-Manche, les conséquences de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne et le climat social après deux mois de perturbation sont les deux premiers enjeux immédiats. L’introduction des nouvelles technologies et leurs conséquences dans l’organisation des transports sont également soulignées : "Quelle va être l’évolution des technologies utilisées par les opérateurs de transport, leur impact sur les services apportés à leurs clients, le coût et la qualité de ceux-ci, quel va être aussi l’impact social dans un secteur hautement régulé" ? S’interrogeant sur le positionnement des prestataires transports et logistiques nationaux, le président de l’AUTF rappelle que "l’automatisation des entrepôts est en marche et déjà une réalité", tout comme les tests consacrés aux locomotives, camions et bateaux fluviaux autonomes. "Quel sera le développement de nos infrastructures physiques et informatiques qui supporteront ces évolutions ? Le choix de l’AUTF sera de défendre les acteurs français, les filières nationales, les solutions passant par des opérateurs largement implantés en France". Le risque est grand toutefois à ses yeux que "les centres opérationnels logistiques de nos chargeurs et de leurs prestataires s’installent en dehors de France" et, par effet de domino, "les lieux de décision logistique entraînant un cercle vicieux sur le choix de passage des flux de marchandises". Dans ce contexte, le président de l’AUTF annonce en vue des prochaines échéances électorales "un programme de propositions, dont beaucoup seront des mesures de rupture, pour contribuer à défendre la filière française".

Érick Demangeon

Vendredi 24 Juin 2016



Lu 315 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse