Accord à Nice autour du projet MOS 24


Christian Estrosi, président de la métropole Nice-Côte d’Azur, annonce l’envoi d’une lettre aux ministres des Transports français et italiens ainsi qu’à la communauté européenne pour demander la mise en place d’une écotaxe au péage de l’A8 à Vintimille pour réduire le trafic poids lourds de transit en mettant le tarif autoroutier au niveau de ceux du tunnel du Fréjus et du Mont-Blanc.


Accord à Nice autour du projet MOS 24
Les 600.000 poids lourds qui transitent chaque année par les Alpes-Maritimes via l’A8 seront bientôt priés d’emprunter les «autoroutes de la mer» et au moins un tiers d’entre eux seront concernés soit 200.000 poids lourds par an. Le comité directeur européen MOS 24 (Motorways of the Sea) a tenu sa réunion à Nice en présence d’Anduela Gjiergij, représentante de la communauté européenne, et de Luciano Boselli, chef du projet. La mise en place du dispositif est programmée pour fin 2013.

"La Méditerranée est en retard par rapport à l’Europe du Nord"

Pour rappel, MOS 24 est un appel à projet européen lancé par l’agence exécutive européenne des transports (TEN-T) en 2010 avec un budget de 5 millions d'euros sur la période de 2011 à 2013. Il a notamment pour finalité d’étudier les obstacles au développement des autoroutes de la mer en Méditerranée. En cours de développement un portail informatique unique expérimental permettra aux transporteurs de trouver de manière simple et à des conditions financières attractives des solutions de transport multimodal alternatives à la route (ferroviaire et maritime). Il s’agit également de connecter le corridor ferroviaire PP24 (Rotterdam-Gênes) et les autoroutes de la mer au départ du grand port ligure avec la mise en place d’un écobonus.

600.000 poids lourds par an sur l'A8

La Méditerranée est en retard par rapport à l’Europe du Nord. Ainsi 2.000 poids lourds empruntent la voie maritime entre Saint-Nazaire et l’Espagne. Le trafic entre Barcelone, Marseille ou Gênes serait potentiellement plus important. Par exemple, l’A8 dans les Alpes-Maritimes voit défiler plus de 600.000 poids lourds par an dont une majorité ne fait que passer pour se rendre d’Espagne à l’Italie du Nord puis à l’Europe centrale ou du Nord. Ils empruntent de préférence l’A8 en raison du coût élevé des tarifs des péages des tunnels du Fréjus (260 euros) ou du Mont-Blanc (435 euros). Pour inciter les poids lourds à utiliser la voie maritime ou ferroviaire, la réflexion porte sur la mise en place un écobonus qui sera alimenté par l’écovignette perçue au péage de Vintimille. À cela s’ajoutera des facilités douanières pour le transport maritime. Tout cela doit rendre encore plus attractive financièrement l’utilisation des autoroutes de la mer.
Réunion du comité directeur du MOS 24 le 2 février 2012
Réunion du comité directeur du MOS 24 le 2 février 2012


La Métropole Nice-Côte d’Azur s’est rapprochée il y a un an de celle de Gênes afin de traiter un certain nombre de projets de transport (fret ferroviaire via la nouvelle ligne à grande vitesse, accord entre aéroports) avec aujourd’hui cette volonté commune de favoriser le déplacement du trafic poids lourds par voie maritime. Gênes sera un port privilégié pour le transport multimodal grâce à son accès aux grands axes de transports européens comme le corridor ferroviaire PP2 reliant Rotterdam à Gênes ou encore Gênes-Milan vers l’Europe centrale et de l’Est. Enfin, le port de Gênes annonce pour 2013 de nouvelles lignes maritimes vers Barcelone, Tanger et Tunis.

Michel Bovas

Mardi 7 Février 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse