Aeroflot renoue avec les bénéfices, le trafic décolle


Le premier groupe aérien russe, Aeroflot, s'est dit "optimiste" pour 2017 après avoir renoué avec les bénéfices l'an dernier, sous l'effet d'une hausse de son trafic passagers, d'un strict contrôle de ses dépenses et du rebond du rouble.


© Aeroflot
© Aeroflot
Aeroflot renoue avec les bénéfices, son trafic décolle. La société contrôlée par l'État russe, qui exploite la compagnie du même nom ainsi que plusieurs autres transporteurs régionaux ou low-cost, a dégagé en 2016 un bénéfice net de 38,9 milliards de roubles (630 millions d'euros) contre une perte de 6,5 milliards de roubles (105 millions d'euros) un an plus tôt. Son bénéfice d'exploitation a bondi de 43 %, à 63,2 milliards de roubles (1 milliard d'euros), tandis que le chiffre d'affaires a progressé de 19 %, à 495,9 milliards de roubles (8 milliards d'euros).
Aeroflot, comme l'ensemble du secteur aérien russe, a payé un lourd tribut à la crise de 2014-2015 en Russie, marquée par une chute du rouble synonyme de hausse des coûts (kérosène, leasing...) et par une diminution du pouvoir d'achats des ménages pesant sur le trafic passagers. La compagnie, membre de l'alliance SkyTeam avec Air France-KLM, a cependant vu sa domination sur le ciel russe se renforcer avec la faillite de sa principale concurrente Transaero.
"Nous avons réussi à faire des progrès importants autant opérationnels que financiers", a souligné jeudi 2 mars le directeur financier, Chamil Kourmachov. "L'accélération de la croissance de nos indicateurs d'exploitation au quatrième trimestre 2016 ainsi que l'amorce d'amélioration de la situation macroéconomique nous permettent de nous montrer optimistes pour 2017 et les perspectives de développement du groupe", a-t-il ajouté.

Le trafic décolle

Les revenus ont été soutenus par une hausse de 10 % du trafic en 2016, à 43,4 millions de passagers, dont 29 millions pour la compagnie Aeroflot (+ 11 %). Le groupe a également profité d'un meilleur taux de remplissage de ses avions, d'un effet de changes positif lié au rebond du rouble et d'un "strict contrôle de ses dépenses d'exploitation grâce à un niveau élevé de numérisation".

AFP

Vendredi 3 Mars 2017



Lu 398 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Septembre 2017 - 14:36 Fin de la mêlée autour du dépeçage d'Air Berlin €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse