Aeroflot tombe dans le rouge au premier semestre


La première compagnie aérienne russe, Aeroflot, qui enregistrait ces dernières années de solides taux de croissance et bénéfices, a annoncé jeudi 28 août être tombée dans le rouge au premier semestre à cause des difficultés de l'économie russe.


© Aeroflot
© Aeroflot
Le groupe Aeroflot contrôlé par l’État a subi sur les six premiers mois de l'année une perte nette de 1,9 milliard de roubles (40 millions d'euros), contre un bénéfice net de 45 millions de roubles (940.000 euros) au premier semestre 2013. La compagnie, membre de l'alliance SkyTeam avec Air France-KLM, a également enregistré une perte d'exploitation de 1,4 milliard de roubles (29 millions d'euros) contre un bénéfice de 5,2 milliards de roubles (108 millions d'euros) un an plus tôt. Son excédent brut d'exploitation (Ebitda), indicateur très suivi des marchés, a plongé de 54 % à 5 milliards de roubles (105 millions d'euros).
"Le ralentissement de la croissance de l'économie russe et des facteurs exceptionnels importants ont influé de manière négative sur les résultats financiers du groupe", a expliqué Chamil Kourmachov, directeur général adjoint. Le responsable a souligné que, malgré des "conditions économiques et sur le marché difficiles", Aeroflot avait enregistré une croissance sur certains indicateurs opérationnels "supérieure à celle du marché" au premier semestre.

Le chiffre d'affaires augmente de 9,4 %

Son chiffre d'affaires a augmenté de 9,4 % à 140,3 milliards de roubles (2,9 milliards d'euros), notamment grâce à une hausse de 10,3 % des revenus tirés des passagers. Les dépenses d'exploitation ont en revanche augmenté de 15,2 %, notamment en raison de l'ajout de nouveaux avions à sa flotte, achetés ou loués.
"Malgré la forte incertitude concernant la situation économique, le marché russe conserve un fort potentiel de croissance à long terme", a assuré Chamil Kourmachov. Le ralentissement de la croissance économique en Russie, aggravé par les sanctions occidentales liées à la crise ukrainienne, commence à peser fortement sur le trafic passagers du pays, qui enregistrait des taux de croissance autour de 20 % ces dernières années. Le phénomène est accentué par la chute du rouble, qui rend les voyages à l'étranger plus coûteux pour les Russes et a provoqué des faillites en série de tours-opérateurs cet été.
"Je n'avais plus vu de telle chute de la demande depuis 2009" en pleine crise mondiale, a reconnu cette semaine le directeur général d'Aeroflot, Vitali Saveliov.
"Les gens ne comprennent pas comment va évoluer la situation du point de vue politique et économique, et commencent à limiter leurs achats d'articles de luxe ou les voyages", a-t-il ajouté.
Il a estimé que la hausse du trafic passagers pour la compagnie pourrait s'élever autour de 8 % à 9 % cette année, contre 15 % dans les prévisions actuelles du groupe. Il a également prévenu qu'Aeroflot pourrait reporter certaines commandes, alors que la compagnie dispose d'une flotte composée surtout d'appareils flambants neufs achetés à Boeing ou Airbus.
Aeroflot s'est vu en outre contrainte début août de suspendre les activités de sa toute nouvelle filiale low-cost, Dobroliot, visée par des sanctions européennes car elle dessert la Crimée, péninsule ukrainienne annexée en mars par la Russie. Elle a décidé de lancer à l'automne une nouvelle société low-cost pour détourner ces sanctions.

AFP

Jeudi 28 Août 2014



Lu 62 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 14:36 Bombardier livre son premier CS300 à Air Baltic €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse