Aéroport de Bâle-Mulhouse : le fret entre deux eaux


Le trafic de marchandises au départ de l’aéroport franco-suisse de Bâle-Mulhouse a été stable l’an dernier et devrait le rester cette année. L’express aérien et le cargo demeurent dynamiques, à la différence du camionné.


© Euroairport
© Euroairport
L’année 2016 aura été en demi-teinte pour le fret à l’aéroport de Bâle-Mulhouse. À 250 tonnes près (de plus), le trafic est resté stable sur les douze mois pour s’afficher à 101.300 tonnes. Le résultat contraste entre un recul du trafic camionné (- 11 %, à 46.350 tonnes) et une hausse de 12 % du fret aérien à 54.950 tonnes (42.580 tonnes en express et 12.370 tonnes en cargo). "Nous espérions une croissance plus significative mais il faut prendre en compte une conjoncture plus incertaine et une certaine situation de sur-offre mondiale", analyse Matthias Suhr, directeur de l’EuroAirport. Un autre facteur entre en ligne de compte : "La baisse des prix du transport maritime crée une alternative très concurrentielle à l’aérien pour les produits qui ne nécessitent pas un transport urgent", relate Andreas Büttiker, vice-président de l’aéroport. L’observation vaut notamment pour les médicaments à température non dirigée de la puissante industrie pharmaceutique bâloise.
Pour cette année 2017, l’aéroport franco-germano-suisse fait preuve de prudence. Il annonce tabler sur une nouvelle stabilité, dans un contexte rendu incertain, entre autres, par le Brexit et les élections en France puis en Allemagne.

Liaison cargo vers le Qatar

Les fondamentaux restent bons, estime toutefois sa direction. Le nouveau terminal cargo de 21.000 m2 tourne à plein, notamment grâce à l’industrie pharmaceutique. L’offre de liaisons cargo s’enrichit d’une navette de Qatar Airways à bord d’un A330 trois fois par semaine vers Doha. L’aéroport qatari devient la cinquième destination (et la première en Airbus) après Moscou, Dubaï, Séoul et Madrid pour laquelle Iberia succède à Latam Airlines. Et pour soutenir la croissance du fret express (+ 12 % l’an dernier), son terminal dédié achèvera en automne sa rénovation pour 3 millions d’euros.

Mathieu Noyer

Mardi 7 Février 2017



Lu 383 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Novembre 2017 - 13:05 L'aéroport de Sainte-Hélène, bouée de sauvetage €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse