Aftri : pour une pause dans la libéralisation du transport routier


En assemblée générale, l’Association française du transport routier international (Aftri) a arrêté ses priorités pour ces prochains mois. Parmi elles, une pause dans la libéralisation du transport routier européen est défendue ainsi que le soutien du pavillon français dans les échanges avec des pays tiers.


© GPMM
© GPMM
Devant les différences fiscales et sociales entre les vingt-sept États membres, l’Aftri appelle le gouvernement et les instances nationales à intervenir auprès de l’Union européenne pour freiner la libéralisation du transport routier de marchandises en Europe. "Avec la crise, ces disparités s’accentuent et exacerbent la concurrence au plan national".

Ouverture complète du cabotage

En ligne de mire, l’ouverture complète du cabotage envisagée d’ici 2014. Partagée par la majorité des pavillons ouest-européens, l’Association plaide ainsi pour une pause s’accompagnant "d’une indispensable adéquation des normes nationales aux critères européens".

© GPMM
© GPMM
Suivant la position de l’International Road Transport Union (IRU), elle propose en outre de modifier le Code des douanes communautaires afin de permettre l’utilisation du régime TIR pour les frets sous contrôle douanier au sein de la Communauté. Le champ d’application de cette évolution couvrirait les marchandises à destination finale du territoire de l’Union en provenance d’un pays non TIR, et celles partant d’un État membre pour être exportées à destination d’un pays non TIR. Selon l’Aftri, ce régime dispose en effet "des garanties financières requises par les autorités douanières et offre tous les éléments de facilitation et de sécurisation dont ont besoin les différents acteurs de la chaîne logistique".

"Une liaison roulière entre les ports de Marseille et de Tanger"


S’agissant des échanges internationaux avec des pays tiers, l’association rappelle le rôle joué par les transporteurs nationaux dans le développement du commerce extérieur français, et réclame à ce titre un soutien pour les entreprises actives sur ce segment. Adressée au ministre des Transports mais aussi aux ministères de l’Économie et des Affaires étrangères, cette demande concerne en particulier les relations avec les pays de l’arc méditerranéen où le pavillon français détient encore de solides parts de marché, avec la Tunisie et le Maroc en particulier. Pour conforter ces positions, les membres de l’Aftri avec le concours du Syndicat des transitaires de Marseille-Fos et de l’union TLF ont lancé un appel à candidatures dans le but de créer une liaison roulière entre les ports de Marseille et de Tanger.

Érick Demangeon

Vendredi 20 Juillet 2012





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse