Agroalimentaire : la France exporte de moins en moins


L'excédent des échanges agroalimentaires français a atteint 543 millions d'euros en octobre, soit un recul de 259 millions d'euros par rapport à octobre 2015, dû essentiellement à un recul des exportations.


Les céréales voient la valeur de leurs exportations diminuer de 49 % sur un an © Haropa
Les céréales voient la valeur de leurs exportations diminuer de 49 % sur un an © Haropa
En octobre, les importations agroalimentaires françaises ont reculé de 52 millions d'euros (- 1 %), mais les exportations ont fondu de 311 millions d'euros (- 6 %), selon un bilan mensuel d'Agreste, l'organisme statistique du ministère de l'Agriculture, publié lundi 12 décembre. Le recul des exportations est particulièrement net avec l'Union européenne, où le solde du commerce extérieur est négatif pour le troisième mois consécutif. Les "exportations de produits laitiers vers la Belgique et l'Italie ainsi que les ventes de vin vers le Royaume-Uni sont particulièrement concernées", note Agreste.

Chute des céréales

Le solde des échanges est également très affecté par la chute des exportations de céréales, en raison des mauvaises récoltes historiques en France en quantité et en qualité de 2016 : au premier rang des produits bruts exportés, les céréales voient la valeur de leurs exportations diminuer de 49 % sur un an. En orge, les ventes à la Chine se sont taries, alors qu'il s'agissait du premier débouché des orges fourragères et brassicoles en 2015. En blé tendre, l'Algérie, principal client de la France pour cette céréale, a réduit ses achats en France, ainsi que le Maroc.
Seul secteur positif, celui des produits agricoles transformés, où la baisse des importations compense le recul des exportations. Ainsi la France a vendu moins de vins et champagne en octobre (- 23 % vers la Grande-Bretagne). Mais elle a aussi acheté beaucoup moins de tourteaux de soja du Brésil, de vins et de viandes de porc espagnole. Sur dix mois, le solde de la balance commerciale agroalimentaire s'est réduit de 30 % par rapport aux dix premiers mois de 2015, à 5,3 milliards d'euros contre 7,6 milliards un an plus tôt.

AFP

Mardi 13 Décembre 2016



Lu 281 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse