Air Cargo Forum : ADP dévoile sa stratégie fret


Avec l’intégration des aéroports dans les chaînes logistiques, la combinaison des capacités soutes et vols tout cargo est au cœur des enjeux fret aéroportuaires. Misant sur cette complémentarité, le volet cargo du plan stratégique 2016-2020 d’Aéroports de Paris compte quatre axes où figurent l’aménagement de 100.000 m2 et la certification CEIV Pharma.


Conférence "The Cargo hub of the future", le 27 octobre lors du 28e Air Cargo Forum à Paris © Érick Demangeon
Conférence "The Cargo hub of the future", le 27 octobre lors du 28e Air Cargo Forum à Paris © Érick Demangeon
Premier client fret du groupe ADP avec plus de 521.000 tonnes traitées en 2015, la branche cargo d’Air France met désormais l’accent sur les capacités soutes de ses avions passagers. "Aujourd’hui, 90 % de notre fret est transporté en soute", confie Jean-Yves Chaumet, vice-président en charge des opérations d’Air France Cargo. Ce taux est très supérieur à la répartition observée sur Paris-CDG. Englobant l’activité des expressistes réalisée en grande partie à l’aide d’avions tout cargo "60 % des flux y empruntent les soutes des avions passagers et 40 % des vols tout cargo", relève Franck Goldnadel. Pour le directeur général adjoint d'ADP chargé des opérations aéroportuaires et directeur de l’aéroport de Paris-CDG, "la combinaison cargo-passager est un vecteur décisif de rentabilité pour nos grands clients". En témoigne FedEx deuxième client fret d’ADP qui, pour la desserte de l’Afrique depuis son hub parisien, s’appuie sur les capacités soutes d’Air France. Avec l’intégration des aéroports dans les chaînes logistiques au moyen, notamment, de Cargo Community System (CCS), cette combinaison est présentée comme l’un des enjeux des places aéroportuaires cargo.

Un plan en quatre axes

Développé lors d’une conférence du Air Cargo Forum le 27 octobre, l’avenir des hubs cargo a été l’occasion pour le groupe ADP d’afficher ses ambitions à travers son plan stratégique Connect 2020. "Il n’y a pas de grand aéroport sans une grande activité cargo", y insiste son président, Augustin de Romanet. Avec 2,1 millions de tonnes de fret et courrier traités en 2015 (+ 0,7 %), Paris-CDG se classe au 9e rang mondial et est leader en Europe.

"Le fret aérien est un élément fondamental de l’équilibre d’un aéroport"


En quatre axes, le volet cargo du plan Connect 2020 vise à conforter ce positionnement. Une première mesure prévoit la mise en œuvre d’un programme d’aide afin d’encourager les routes cargo existantes et l’implantation de nouvelles compagnies fret. Dans ce cadre, ADP s’engage à récompenser financièrement celles qui augmenteront leur offre au départ de Paris. Le deuxième axe concerne la qualité de service avec plusieurs projets et travaux de modernisation de ses installations. Il couvre par exemple le renforcement de la sécurité avec la mise en place d’accès réglementés sous vidéosurveillance et l’aménagement de nouvelles capacités immobilières reliées aux pistes. Sur la période 2016-2020, 100.000 m2 supplémentaires seront ainsi construits avec, à la demande, la création de solutions sur mesure.

Démarche CEIV Pharma

En matière de services, la communauté aéroportuaire et ADP ont lancé un système de géolocalisation des matériels sur piste ainsi qu’un projet de station animalière à l’export en sus de celle existante à l’import. En lien avec l’Iata, l’autorité aéroportuaire a également initié cet été une démarche afin que les opérateurs cargo intéressés puissent obtenir la certification CEIV Pharma. Des études sont menées en parallèle sur l’opportunité d’une offre commune mer-air avec Haropa, sur l’évolution des métiers logistiques ainsi que des benchmarks européens sur les coûts de transit.
Le dernier axe cargo du plan Connect 2020 cible l’augmentation des droits de trafic et les mesures de simplification améliorant la compétitivité du fret aérien.

Érick Demangeon

Mercredi 2 Novembre 2016



Lu 642 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Novembre 2017 - 13:05 L'aéroport de Sainte-Hélène, bouée de sauvetage €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse