Air France-KLM : le cargo gagne 3,5 %


Le trafic passagers d'Air France-KLM s'est inscrit en hausse de 2,9 % en février grâce au dynamisme de son réseau long-courrier et la courbe du trafic cargo s'est inversée (+ 3,5 %) pour la première fois depuis des mois.


© Air France
© Air France
En février, Air France-KLM a enregistré un trafic passagers en hausse de 2,9 %, le cargo gagnant 3,5 %. En volumes, les compagnies du groupe franco-néerlandais ont transporté 5,3 millions de passagers (+ 1,8 %) et son coefficient de remplissage atteint 81,9 % (+1,4 point). Air France-KLM, numéro 2 européen en chiffre d'affaires derrière le groupe allemand Lufthansa, note en outre que la recette unitaire au siège kilomètre offert (RSKO), indicateur de rentabilité des compagnies, est en hausse hors changes comparée à février 2013. La recette unitaire à la tonne kilomètre offerte (RTKO) est quant à elle stable hors change.
Par zone géographique, le trafic passagers a bondi de 4,8 % sur le continent Afrique-Moyen-orient, de 4,5 % sur le continent américain, de 3,4 % sur la région Caraïbe-océan Indien et de 1 % en Asie. Au total, le trafic du groupe a progressé de 3,3 % sur le réseau long-courrier contre seulement 0,8 % sur le moyen-courrier (vols France et Europe) hors activité propre de sa filiale Cityjet en cours de cession.
Air France -KLM note toutefois le "fort effet de la restructuration du moyen-courrier" entreprise depuis janvier 2012. La croissance des capacités sur l'Amérique est "tirée par le développement sur l'Amérique latine (+ 9,9 %)". Ces tendances se retrouvent dans le programme de la saison d'été. "La mise en œuvre du plan Transform 2015 sur le moyen-courrier se traduit par des réductions de capacité chez Air France, tandis que la densification et la réduction des temps de demi-tour permet à KLM d'augmenter son offre et d'ouvrir quatre nouvelles destinations en Europe", résume ainsi Air France-KLM. En long-courrier, le transporteur cible l'Amérique latine, avec l'ouverture de Brasilia grâce au partenariat récemment signé avec la compagnie brésilienne Gol, et la continuation de la desserte de Santiago lancée par KLM en février.


Mesures pour réduire le nombre de pilotes et navigants

Les représentants des salariés d'Air France ont été informés jeudi 6 mars des conditions de départ volontaire proposées aux stewards, hôtesses et pilotes pour continuer à réduire en 2014 les sureffectifs, alors qu'un plan est déjà engagé pour les personnels au sol. La compagnie évalue le sureffectif à 350 postes équivalent temps plein chez les pilotes et 750 chez les hôtesses et stewards mais prévoit 50 départs naturels dans chacune de ces deux catégories. Elle a présenté jeudi des plans de départs volontaires (PDV) taillés en conséquence, lors d'un comité central d'entreprise (CCE). Mais les estimations du cabinet Secafi, mandaté par le CCE, sont en deçà : 375 postes chez les navigants et 93 chez les pilotes. Pour les hôtesses et stewards, le PDV sera ouvert fin juin avec des départs jusqu'à fin décembre 2014. Contrairement au précédent plan, les moins de 50 ans seront également éligibles. Pour inciter aux départs, Air France propose une indemnité complémentaire allant jusqu'à six mois de salaire, différentes aides (déménagement, formation, reclassement, etc.) et une priorité de réembauche pendant deux ans. Pour les pilotes, les demandes seront recueillies à partir du 1er juin avec des départs prévus entre fin septembre et fin décembre 2014. Une indemnité de départ majorée de trois mois est prévue dans la plupart des cas.

AFP

Vendredi 7 Mars 2014



Lu 72 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 14:36 Bombardier livre son premier CS300 à Air Baltic €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse