Air France-KLM : le trafic baisse en juin


Le trafic du groupe Air France-KLM a baissé en juin tout comme les recettes unitaires, subissant une surcapacité de sièges sur tous les réseaux et un ralentissement des flux en France.


© Air France-KLM
© Air France-KLM
Le trafic d'Air France-KLM baisse en juin, les recettes unitaires aussi, a annoncé le groupe vendredi 8 juillet. La recette unitaire au siège kilomètre offert (RSKO) du groupe Air France-KLM, hors Transavia, est en baisse d'environ 5 % en juin, alors que l'impact de la grève de quatre jours des pilotes est estimé à environ 40 millions d'euros. La baisse de la recette unitaire est due à "un déséquilibre croissant entre l’offre et la demande sur les différentes régions du réseau" et "un affaiblissement des flux vers la France", souligne le groupe.
Les compagnies Air France et Hop! (réseau domestique) ont enregistré une baisse de 5,6 % du nombre de passagers transportés, le long-courrier étant touché à hauteur de 6,1 % et le court et moyen-courrier de 5,4 %. Ces chiffres traduisent la désaffection persistante en France de certains visiteurs, notamment japonais et chinois, depuis les attentats de janvier et novembre à Paris. Le nombre de passagers transportés par le groupe sur le réseau Asie est en recul de 8,9 %.
Le nombre de passagers transportés par la compagnie KLM est en revanche en hausse de 4,7 %. Le trafic passagers d'Air France-KLM, hors Transavia, la compagnie low-cost du groupe, a reculé de 1,9 % au mois de juin avec 7 millions de passagers. Pour l'ensemble du groupe (Air France, KLM, Hop! et Transavia) le nombre de passagers s'est élevé à 8,3 millions, en hausse de 1 %.

"L'impact de la grève des pilotes est estimé à environ 40 millions d'euros"


"L'impact de la grève des pilotes sur le résultat d'exploitation de juin est estimé à environ 40 millions d'euros", selon la même source. Les pilotes d'Air France ont observé une grève du 11 au 14 juin qui avait conduit à l'annulation de 20 % des vols en moyenne, les destinations moyen-courriers ayant été les plus touchées. Les pilotes s'opposent à la modification de certaines règles de rémunération, décidée par la direction au 1er juin et qui entraînera, selon le SNPL, une "baisse de salaire de 5 %". Ils réclament par ailleurs des garanties sur l'activité de la compagnie Air France, en perte de vitesse, selon eux, par rapport aux autres composantes du groupe Air France-KLM (Transavia, Hop! et KLM).
Le nouveau PDG du groupe, Jean-Marc Janaillac, qui a pris ses fonctions lundi 4 juillet, a réussi à désamorcer une nouvelle grève prévue du 24 au 27 juin en demandant aux syndicats de ne pas "déclencher de nouveau mouvement (...) jusqu'au 1er novembre", le temps pour lui de bâtir un nouveau "projet stratégique" tourné vers la croissance.
L'activité de Transavia a continué à croître avec 1,3 million de passagers transportés soit une hausse de 19,4 % et une capacité en hausse de 10,5 % attribuable à Transavia France et au développement de la base de Munich ouverte au printemps.
Le groupe a par ailleurs annoncé le départ de son directeur financier, Pierre-François Riolacci, qui a décidé "de démissionner (...) pour prendre de nouvelles responsabilités professionnelles dans un pays européen". Pierre-François Riolacci a expliqué avoir "saisi une opportunité de développement de carrière". Il occupera le poste de directeur financier au sein du groupe de services aux entreprises ISS, au Danemark. Entré dans le groupe en 2013, il assumera ses fonctions actuelles jusqu'au 4 novembre 2016. Le processus de recrutement de son successeur sera mis en place dans les prochains jours, selon le groupe.

AFP

Vendredi 8 Juillet 2016



Lu 295 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:12 Fort rebond du fret aérien mondial en octobre


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse