Air France-KLM revoit en baisse ses ambitions pour 2014


Malgré une hausse du trafic passagers de 2,5 % au premier semestre, Air France-KLM a revu ses ambitions financières à la baisse pour 2014, en raison de tensions sur les prix des billets, de la faiblesse du fret et de la situation au Venezuela.


Air France-KLM souffre d'une faiblesse persistante de la demande de cargo © Air France
Air France-KLM souffre d'une faiblesse persistante de la demande de cargo © Air France
Air France-KLM a annoncé mardi 8 juillet avoir ramené son objectif d'excédent brut d'exploitation (Ebitda) pour l'année de 2,5 milliards d'euros à "entre 2,2 et 2,3 milliards". Le groupe franco-néerlandais a expliqué pâtir d'une situation de surcapacité qui affecte les revenus sur certaines de ses lignes long-courriers, notamment en Amérique du Nord et en Asie. Et, malgré une progression du trafic passagers en juin (+ 2,9 %) comme pour les six premiers mois de l'année (+ 2,5 %), les prix des billets sont sous pression face à la concurrence exacerbée.
"Les avertissements sur résultats pour des surcapacités mettent sous pression les compagnies aériennes", ont commenté les analystes de Bank of America-Merrill Lynch, rappelant que Dart Group (Jet2.com), Aer Lingus et Lufthansa ont déjà procédé à tels avertissements pour les mêmes raisons. Selon ces analystes, "cet abaissement de la prévision d'Ebitda pourrait faire voler en éclats les attentes concernant le bénéfice net", alors même que le groupe continue d'être concurrencé par EasyJet sur les liaisons domestiques et par Etihad sur les vols long-courriers.

"Nouvelles mesures attendues pour le fret"


Air France-KLM, qui a transporté 37,86 millions de passagers au premier semestre, souffre en outre d'une "faiblesse persistante de la demande de "cargo"", son activité de fret, créneau sur lequel le trafic a chuté de 4,3 % en juin et s'affiche stable sur le semestre, ainsi que de "la situation difficile" au Venezuela. Air France souligne que cette destination était "extrêmement rentable" avant que la compagnie ne soit contrainte de réduire ses capacités de près de moitié en raison d'un litige sur la dette contractée par le gouvernement de Caracas auprès des compagnies aériennes. Au total, "290 millions de dollars de recettes sont stockées là-bas" dans l'attente d'un accord sur le taux de change retenu pour les rapatrier dans les comptes du groupe franco-néerlandais.

Possible vente de Martinair

Pour autant, Air France-KLM fait valoir qu'un résultat d'exploitation entre 2,2 milliards et 2,3 milliards représente une hausse de 20 % sur un an, signe que les mesures de restructuration et de réduction des coûts continuent de porter leurs fruits. Le groupe a en outre continué à améliorer son taux de remplissage des avions au premier semestre : + 0,9 point à 86,2 %. Sur le long-courrier, ce taux atteint 86,8 % (+ 0,5 point), sur le court et moyen-courrier, 83,6 % (+ 2,5 point). Dans le détail, le trafic sur le réseau long-courrier a enregistré une croissance de 2,6 % en juin et de 2,7 % sur les six premiers mois de l'année. Sur le réseau court et moyen-courrier, où d'importantes restructurations sont entreprises depuis janvier 2012 pour enrayer la perte de vitesse face aux compagnies à bas coûts, le trafic a bondi de 4,2 % en juin et enregistre une hausse de 1,6 % sur les six premiers mois de l'année. Air France-KLM doit annoncer de nouvelles mesures pour l'activité fret. Ces derniers jours, la presse anglaise et néerlandaise faisait état d'une possible vente de la filiale Martinair. Le groupe doit publier ses résultats semestriels le 25 juillet.

Delphine Touitou

Mardi 8 Juillet 2014



Lu 66 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:12 Fort rebond du fret aérien mondial en octobre


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse