Air France-KLM se renforce dans la maintenance aux États-Unis


Air France-KLM a annoncé lundi 17 mars l'acquisition de l'américain Barfield, filiale de Sabena Technics, une opération lui permettant de consolider sa présence dans le secteur de l'entretien des avions aux États-Unis.


L'américain Barfield a été fondé en 1945 © Barfield
L'américain Barfield a été fondé en 1945 © Barfield
La division maintenance d'Air France-KLM acquiert 100 % de Barfield. L'accord a été signé entre la division maintenance du groupe franco-néerlandais Air France Industries KLM Engineering & Maintenance (AFI KLM E&M) et Sabena Technics. Et la transaction, dont le montant n'a pas été dévoilé, devrait être finalisée au cours du premier semestre, "sous réserve de son approbation par les autorités compétentes", ont précisé les groupes. Interrogé sur le montant de l'acquisition, le PDG d'Air France-KLM, Alexandre de Juniac, a simplement assuré que le groupe avait payé "le juste prix".
Barfield, fondé en 1945, est un fournisseur de services de maintenance et de réparation dit "MRO" (Maintenance, Repair, Operations), spécialisé dans le support équipements. Il propose des services allant de la réparation d'avion à la distribution de pièces détachées. "Cette acquisition vient compléter et renforcer notre présence sur le premier marché aéronautique au monde, une région stratégique en raison de son dynamisme et de son potentiel de croissance", a commenté Franck Terner, directeur général adjoint d'AFI KLM E&M. Il a précisé que le groupe allait doubler sa part de marché pour atteindre quelque 4 %.
Barfield, qui réalise un chiffre d'affaires annuel de l'ordre de 70 millions de dollars, sera complémentaire d'AMG (Aero Maintenance Group), autre filiale basée en Floride du groupe aérien, dont l'acquisition à 100 % avait été finalisée en 2011. "Nous sommes heureux que cette opération se réalise avec un groupe numéro 2 mondial de la maintenance aéronautique", a déclaré de son côté Rodolphe Marchais, PDG de Sabena Technics.
AFI KLM E&M emploie plus de 14.500 employés, assure le support de près de 1.300 avions et compte quelque 150 compagnies clientes. Elle fait également l'entretien de toute la flotte du groupe (552 appareils). Si l'activité transport aérien du groupe franco-néerlandais est en pleine restructuration, l'activité maintenance se porte bien. L'an passé, AFI KLM E&M a ainsi réalisé un chiffre d'affaires de 3,28 milliards d'euros (+ 4,7 %) dont 1,22 milliard (+ 12 %) pour le compte de compagnies tierces.
Lors des résultats annuels du groupe, Alexandre de Juniac, le PDG, s'était d'ailleurs félicité du dynamisme de cette activité. Celle-ci a dégagé en 2013 un bénéfice d'exploitation de 159 millions d'euros contre 130 pour l'ensemble du groupe. Sa marge d'exploitation est de 4,8 %. La maintenance "est un secteur en forte croissance et profitable. Cette division permet de maintenir, voire de baisser le coût de maintenance de notre propre flotte", a expliqué Alexandre de Juniac. Il a souligné que le groupe cherchait à saisir d'autres opportunités d'acquisitions pour profiter de la croissance de ce marché. "On a peu d'argent dans le groupe mais le peu qu'on a à investir peut être investi dans la maintenance", a-t-il dit.

"À l'affût d'autres acquisitions"


Le marché américain particulièrement fragmenté et le marché asiatique en forte croissance sont les "deux cibles géographiques" privilégiées. "Le marché mondial de l'entretien aéronautique, ce sont 60 milliards de dollars annuels et il croît de 4 % par an. Le premier marché est sans conteste celui de l'Amérique du Nord même s'il croît moins vite (+ 2 %)", a expliqué de son côté Franck Terner. La maintenance des avions se répartit en trois segments : l'entretien des moteurs, l'entretien de la cellule et celui des équipements (avionique, etc.). Le marché américain représente 18 milliards dont 4,4 milliards pour les équipements.
Outre des acquisitions et prises de participations telles que celles dans l'indien Max Aerospace en 2011, AFI KLM E&M a noué des partenariats stratégiques et créé des joint-ventures notamment avec Lufthansa (Spairliners) pour l'entretien des équipements de la flotte d'A380 et de la flotte d'Embraer E Jets. Le groupe a également monté ATI en 2010, une société commune avec Royal Air Maroc (RAM) située à Casablanca. Plus récemment, le groupe a implanté une filiale à Shanghai. Baptisée, AFI KLM E&M components China, cet atelier offrira aux opérateurs chinois des services d'entretien d'équipements. Cette annonce a été bien accueillie à la Bourse de Paris où le cours du titre Air France-KLM a terminé en hausse de 2,14 % à 10,17 euros dans un marché en hausse de 1,32 %.

Delphine Touitou

Mardi 18 Mars 2014



Lu 138 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 14:36 Bombardier livre son premier CS300 à Air Baltic €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse