Air France cargo et FedEx perquisitionnés à Roissy



"Rien n'a été rien trouvé du côté d'Air France cargo" © Roissy Carex
"Rien n'a été rien trouvé du côté d'Air France cargo" © Roissy Carex
Deux perquisitions ont été menées mercredi 18 novembre sur la plateforme aéroportuaire de Roissy, dans la branche cargo d'Air France et au sein de l'entreprise FedEx, dans le cadre de l'état d'urgence décrété après les attentats. Ces deux perquisitions administratives ont été conduites sur ordre préfectoral. Selon la préfecture déléguée à la Sécurité et la Sûreté des aéroports de Paris-CDG et du Bourget, elles n'avaient "pas de lien direct avec les attentats" mais relevaient "de plusieurs objectifs, notamment la recherche d'éléments en lien avec des phénomènes de radicalisation". "À l'issue des perquisitions, il n'y a eu ni découverte d'élément notable ni interpellation", a précisé la préfecture déléguée dans l'après-midi. La direction d'Air France a confirmé que "la gendarmerie du transport aérien" avait effectué "une opération de fouille de vestiaires sur la plateforme de Roissy" et assuré "collaborer avec les autorités compétentes" en matière de sûreté. "Rien n'a été rien trouvé du côté d'Air France cargo", a précisé Miguel Fortea, secrétaire général de la CGT Air France, expliquant que "pas mal de forces de l'ordre ont ouvert les vestiaires" un à un, devant chaque salarié, et ont "fait sauter" ceux appartenant aux salariés absents. Ces investigations n'étaient pas en lien non plus avec les procédures engagées contre des salariés d'Air France après les violences commises lors du comité central d'entreprise mouvementé du 5 octobre. Quatre employés, principalement issus de la branche cargo, ont été licenciés il y a peu. Depuis l'instauration de l'état d'urgence après les attentats meurtriers de Paris et Saint-Denis, plus d'une centaine de perquisitions administratives ont été menées chaque jour sur le territoire français par les forces de l'ordre. Quelque "118 perquisitions" ont été réalisées dans la nuit de mardi 17 à mercredi 18 novembre, a précisé le ministre de l'Intérieur.

AFP

Jeudi 19 Novembre 2015



Lu 319 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 14:36 Bombardier livre son premier CS300 à Air Baltic €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse