Air France défend le recours contre le syndicat des pilotes


Le PDG d'Air France, Frédéric Gagey, défend dans un entretien aux "Échos" le référé engagé par la compagnie contre le syndicat majoritaire des pilotes, le SNPL, destiné selon lui à "purger un point de blocage".


Frédéric Gagey, PDG d'Air France © Air France
Frédéric Gagey, PDG d'Air France © Air France
En difficultés financières, Air France a annoncé lundi 15 juin une série de mesures d'économies immédiates. En conflit avec le Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL), majoritaire chez les pilotes, la compagnie a par ailleurs indiqué avoir engagé un référé contre ce syndicat "afin d'obtenir la mise en œuvre des dernières mesures" du plan "Transform 2015", le prédécesseur de "Perform 2020", le plan lancé en début d'année pour renouer avec la croissance.
"En saisissant la justice, nous avons voulu purger un point de blocage", a déclaré Frédéric Gagey aux "Échos", dans l'édition de mercredi 17 juin. "Mon souhait le plus cher est qu'on finalise Transform 2015 vite et que les négociations sur le plan Perform 2020 commencent. Ma porte est ouverte jour et nuit. Air France ne gagnera que si elle garde sa cohésion, et pour cela il faut appliquer les réformes dans un élan qui ne peut être que collectif", poursuit-il.
"La procédure judiciaire que nous avons engagée porte sur un point technique qui nous oppose, à savoir le recours à l'arbitrage du président d'Air France quand sont en désaccord les membres de l'Observatoire de la Transformation – prévu par l'accord Transform 2015, adopté je le rappelle par une large majorité de pilotes fin 2012", explique Frédéric Gagey. "Le SNPL n'y est pas favorable, façon de dire qu'à partir du moment où il ne donne pas son aval, ce n'est pas la peine d'aller plus loin. Tous doivent faire les efforts auxquels ils se sont engagés", a ajouté le dirigeant.

Air France-KLM perd plus de 4 %

L'action du groupe aéronautique Air France-KLM reculait de plus de 4 % mardi 16 juin à la Bourse de Paris pénalisée par l'annonce de nouvelles mesures d'économie, dont des fermetures de lignes. À 9 h 41, le titre perdait 4,71 % à 6,22 euros dans un marché en recul de 1,02 %.

AFP

Mercredi 17 Juin 2015



Lu 54 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 14:36 Bombardier livre son premier CS300 à Air Baltic €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse