Air France demande un moratoire sur la "taxe Chirac" sur les billets d'avions



Alexandre de Juniac, PDG d'Air France-KLM © Air France
Alexandre de Juniac, PDG d'Air France-KLM © Air France
Les dirigeants de la compagnie aérienne Air France et de sa maison mère, le groupe franco-néerlandais Air France-KLM, ont demandé au gouvernement un moratoire sur la taxe de solidarité sur les billets d'avion, dite "taxe Chirac", dans un courrier. "Nous vous demandons un moratoire sur la collecte en France de la taxe de solidarité", ont écrit Alexandre de Juniac, PDG d'Air France-KLM, et Frédéric Gagey, patron d'Air France, dans une lettre adressée au ministre des Finances, Michel Sapin, et aux secrétaires d'État chargés du Budget et des Transports, Christian Eckert et Alain Vidalies. Les deux dirigeants affirment que cette taxe sur les billets d'avion, créée en 2006 à l'initiative de l'ancien président de la République Jacques Chirac, "représente chaque année un coût supplémentaire de 90 millions d'euros" pour les compagnies aériennes françaises, "ce qui affecte directement leur compétitivité face à la concurrence des opérateurs étrangers".
La taxe de solidarité, appliquée par une dizaine de pays dans le monde dont la France, est la principale ressource de l'organisation internationale Unitaid, qui finance la lutte contre les grandes pandémies (sida, paludisme, tuberculose) dans les pays pauvres. Unitaid possède "une réserve financière de 706 millions de dollars (environ 630 millions d'euros, NDLR) et pourrait donc poursuivre ses actions humanitaires pendant cinq ans sans collecte supplémentaire", ajoutent Alexandre de Juniac et Frédéric Gagey, s'appuyant sur un article du mensuel "Capital". Cette donnée figure en effet dans le rapport financier 2013 d'Unitaid, disponible sur son site internet. Contacté, l'organisme a précisé que ses fonds disponibles s'élevaient à 821 millions de dollars (737 millions d'euros) fin 2014, mais que sa "capacité de financement" s'établissait à 361 millions de dollars (324 millions d'euros), compte tenu des subventions déjà accordées. Unitaid ajoute avoir reçu plus de 2,4 milliards de dollars de contributions depuis sa création en 2006, dont près de 1,4 milliard provenant de France. La "taxe Chirac" a généré la majorité des recettes d'Unitaid depuis sa création. En France, son montant forfaitaire, calculé selon la destination du vol et la classe du billet, a été revalorisé en avril 2014, Air France déplorant alors une "charge supplémentaire".

AFP

Mardi 5 Mai 2015



Lu 87 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 14:36 Bombardier livre son premier CS300 à Air Baltic €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse