Air France doit s'adapter en permanence


Lionel Guérin, PDG de Hop !, préside depuis fin mars un groupe d'experts qui doit refonder le réseau court et moyen-courrier d'Air France, déficitaire et malmené par les low-cost. Selon lui, l'adaptation permanente au marché est la clé du sauvetage.


© Air France
© Air France
Pourquoi Air France a-t-elle mis en place un groupe d'experts et quand doit-il lui remettre ses conclusions ?

"Le constat est simple, sur ce marché où la concurrence est effrénée : si Air France ne réagit pas, elle continuera à perdre des parts de marché sur ce segment d'activité point à point (d'une ville française à une autre ou en Europe) en dépit de son plan de restructuration qui a conduit à réduire drastiquement ses coûts et à augmenter sa productivité. Ce n'est pas un hasard si les compagnies low-cost sont si offensives sur le marché français, où elles représentent moins de 20 % quand leur taux de pénétration moyen en Europe est de 35 %, jusqu'à 40 % en Allemagne et même 50 % en Espagne. Soit Air France réagit, soit ces compagnies continueront de lui prendre des parts de marché. Je remettrai les recommandations du groupe courant juin. La direction générale d'Air France devra ensuite les étudier et annoncer des mesures pour ce secteur".

Comment procédez-vous et quelles sont les pistes envisagées ?

"Sur la méthode, nous sommes partis du marché, du client, du modèle commercial. Des études extrêmement fines, ligne par ligne, segment par segment sont menées. Toutes les équipes du point à point Air France, de Transavia France (filiale à bas coûts), de Hop ! (filiale régionale) et du commercial Air France sont également consultées. Le groupe d'experts regarde comment on peut optimiser les recettes avec le modèle le plus adapté, sachant qu'il y a trois types de voyageurs en France : les voyageurs d'affaires pour qui la fréquence et les horaires des vols sont primordiaux ; les clients dits "VFR" (Visit, Friends and Relatives), passagers qui voyagent pour rendre visite à leurs amis, leurs parents ou rejoindre leur résidence secondaire pour qui la destination, les horaires et le prix sont les priorités ; enfin les passagers loisirs dont le prix est le critère fondamental".

La diversification de la flotte du groupe n'est-elle pas un handicap alors que les compagnies à bas coûts utilisent un seul et unique type d'avions pour contenir les coûts de maintenance ?

"Le groupe Air France dispose d'une flotte d'avions diversifiée en taille, ce qui peut en effet être perçu comme un handicap. Mais il est tout à fait possible de transformer cet inconvénient en atout. Pour cela, il ne faut pas aborder le marché seulement en termes de demande selon deux saisons hiver et été. Il s'agit d'analyser très finement la demande selon les jours de la semaine et même selon les horaires dans une même journée. Une fois que nous avons déterminé la demande, nous proposerons l'offre la plus adaptée en production et la plus pertinente et cohérente en termes de marketing. L'agilité, l'adaptation permanente au marché en mouvement sont clés dans ce schéma. À ce stade, nous n'avons pas encore arrêté les solutions, nous sommes toujours à mouliner les données mais je suis optimiste sur les solutions à trouver pour enrayer les pertes de marché et même en gagner. Tout cela demandera une importante concertation afin de bien partager les enjeux, les forces et les faiblesses dans le but de construire ensemble les solutions".

Delphine Touitou

Vendredi 30 Mai 2014



Lu 30 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 14:36 Bombardier livre son premier CS300 à Air Baltic €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse