"Air France et Transavia menacent le pavillon français"



"Air France et Transavia menacent le pavillon français"
Les patrons de trois compagnies aériennes françaises ont alerté le nouveau ministre délégué aux Transports et à l'Économie maritime, Frédéric Cuvillier, sur les risques que comporterait le plan d'extension de la flotte de Transavia, filiale d'Air France, pour les autres compagnies françaises.
Antoine Ferretti, président d'Air Méditerranée, Jean-François Dominiak, directeur général d'Europe Airpost, et Laurent Magnin, président de XL Airways France, ont adressé une lettre ouverte au ministre pour lui dire tout le mal qu'ils pensent du plan triennal Transform 2015 annoncé en mai par Air France pour ses filiales. "Le pavillon français sur le segment court/moyen-courrier loisirs est constitué de cinq compagnies aériennes, dont Transavia France, et représente une quarantaine d'avions, ont-il écrit. Le plan Tranform 2015, qui prévoit d'augmenter de quatorze avions la flotte de Transavia France, conduirait à accroître de plus de 35 % l'offre globale d'un secteur déjà presque saturé par l'arrivée en France de compagnies basées dans les pays émergents de l'Europe".
La lettre rappelle à Frédéric Cuvillier son souhait du 24 mai qu'Air France puisse "se redresser en écartant tout départ non volontaire" et dit à la fois son intention de "mettre toute (son) énergie au développement pérenne du secteur des transports, vital pour l'économie et les territoires".
Pour les trois patrons, l'État, actionnaire d'Air France, avaliserait ainsi un triplement de la flotte d'une compagnie "n'ayant eu aucun exercice rentable depuis sa création" (au printemps 2007, NDLR) et qui "ne doit sa survie qu'au renflouement permanent d'Air France". Selon eux, "la destruction du pavillon privé français par une entreprise dont l'État est actionnaire pose un problème". Ils en appellent donc à la "vigilance" du ministre, "à moins que le but ne soit d'avoir une seule compagnie en France". Car, pour Antoine Ferretti, Jean-François Dominiak et Laurent Magnin, "accepter la montée en puissance" de Transavia France "pérennisera peut-être les emplois du groupe Air France, mais détruira ceux du pavillon français privé", soit "2.000 emplois", selon eux.

Franck André

Jeudi 31 Mai 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse