Air France exclut de reporter le lancement de "Boost"



© Air France
© Air France
Le calendrier du lancement de "Boost", le projet de filiale à coûts réduits d'Air France, n'a "aucune raison d'être remis en cause", a estimé mardi 23 mai le directeur général d'Air France. "On a fixé une échéance, il n'y a aucune raison de remettre le calendrier en cause", a expliqué Franck Terner à l'occasion des 10 ans de Transavia France, la filiale low-cost de la compagnie. L'entreprise veut lancer cette nouvelle compagnie à l'automne sur moyen-courrier et à l'été 2018 sur long-courrier, avec sa propre flotte (28 avions prévus en 2020), sur des lignes d'Air France actuellement très déficitaires. "Boost" - son nom de code - "est un produit qu'on veut décalé par rapport à celui d'Air France, mais pas tout à fait un produit du type low-cost comme Transavia", a-t-il ajouté. "Ce qu'on souhaite faire de Boost, c'est une compagnie flexible avec un produit spécifique, digital dès son démarrage", a-t-il poursuivi. "On a franchi toutes les étapes qui nous permettent de démarrer l'exécution donc l'exécution va démarrer", a-t-il ajouté sans autre précision. Quant aux recrutements nécessaires, Franck Terner a évoqué le chiffre de "1.000 personnels navigants commerciaux (PNC, stewarts et hôtesses) à terme". "Pour les navigants techniques (pilotes), on parle à peu près de 10 personnes par avion", a-t-il précisé. Sur le plan des discussions avec le SNPL d'Air France, syndicat majoritaire chez les pilotes, Franck Terner a précisé que les deux parties étaient "dans une phase de clarification".
Pour arriver à des coûts inférieurs de 15 à 18 % à ceux d'Air France, le projet négocié depuis décembre prévoit l'embauche d'hôtesses et stewards moins bien rémunérés que ceux de la compagnie française. En février, les pilotes d'Air France avaient voté à 58,1 % pour le principe de création d'une filiale à coûts réduits, contre l'avis du SNPL, à l'issue d'une consultation fortement suivie (73,8 % de participation). Les élus du comité central d'entreprise ont, eux, voté le 10 mai à l'unanimité contre "Boost", un avis consultatif. Pour mener à bien le projet "Boost" avec des pilotes d'Air France, un feu vert du SNPL est nécessaire. Mais le PDG d'Air France-KLM, Jean-Marc Janaillac, a prévenu que le projet "devra se faire d'une manière ou d'une autre".

AFP

Mercredi 24 Mai 2017



Lu 539 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Septembre 2017 - 14:36 Fin de la mêlée autour du dépeçage d'Air Berlin €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse