Air France s'appuie sur ses bases régionales


L'ouverture de bases en province est un des axes majeurs de la nouvelle stratégie d'Air France pour retrouver son équilibre. À l'occasion de la présentation de celle de Toulouse, la compagnie s'est félicitée du succès de la base marseillaise ouverte depuis deux mois.


© MOIRENC
© MOIRENC
Selon Alexandre de Juniac, le nouveau PDG d'Air France, la compagnie ambitionne de retrouver l'équilibre financier sur ses lignes directes de son réseau court et moyen-courrier fin 2013.
Cet objectif exclut les vols depuis et vers Roissy-Charles-de-Gaulle. "Les bases de province font partie de la restructuration de notre réseau court et moyen-courrier", a-t-il déclaré à Toulouse, à l'occasion de la présentation de la deuxième base de la compagnie. "Le point à point, ce sont les bases de province dans leur desserte hors CDG, plus Orly", a expliqué le patron de la compagnie française.
De son côté, Bruno Matheu, directeur général délégué chargé du commercial, a annoncé que les trois bases de province Marseille (ouverte le 2 octobre), Toulouse et Nice (ouvertures programmées au printemps) devraient générer un chiffre d'affaires global de 950 millions d'euros à la fin de l'année prochaine. Bordeaux attend les études de faisabilité pour être fixé.

Contrer les compagnies low cost

Pour contrer la concurrence des compagnies à bas coûts, Air France a décidé d'ouvrir des bases en province pour réduire ses coûts en augmentant la productivité. L'ouverture de celle de Toulouse est programmée pour le 1er avril prochain. Celle-ci desservira seize nouvelles destinations en Europe et dans le bassin méditerranéen, soit 11 % de vols supplémentaires et 24 % de sièges offerts, avec des tarifs s'alignant sur les offres des low cost.
La compagnie table sur une économie de 15 % de ses coûts en faisant travailler davantage ses équipages et en exploitant plus ses avions. Dix A320 seront basés à Toulouse ainsi que 350 personnels navigants (120 pilotes, 230 hôtesses et stewards). "C'est un schéma d'exploitation qui s'inspire du meilleur des compagnies «low cost» mais avec le service Air France", selon Bruno Matheu.

Avions et personnels optimisés

Les avions voleront 11 heures et 30 minutes contre 8 heures et 15 minutes actuellement, tandis que le temps de travail des pilotes et hôtesses augmentera de 25 % (715 heures pour les premiers, 650 pour les seconds). Alexandre de Juniac s'est déjà félicité des premiers résultats de la base de Marseille avec 95 % des vols partis et arrivés à l'heure, des demi-tours réalisés en 35 minutes. Selon lui, les bases vont permettre de regagner de la compétitivité, mais elles ne seront pas suffisantes.
Sur l'avenir de la compagnie, aujourd'hui confrontée à d'importantes difficultés financières, le patron s'est dit "optimiste". "Pour l'instant, les réservations se tiennent", a-t-il dit, tout en reconnaissant que la recette unitaire baissait, la classe premium (à plus forte valeur ajoutée) n'étant pas revenue à ses niveaux d'avant crise. Il a en outre indiqué que le fret était en difficultés. Ce ne sont pas les bases de province qui l'aideront à en sortir. Pour conserver une cadence de rotation élevée, les avions qui y sont déployés n'embarquent pas de fret.

.

Mardi 6 Décembre 2011





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse