Air Méditerranée attend des bénéfices en 2014


La compagnie Air Méditerranée, en restructuration depuis deux ans, a enregistré un résultat d'exploitation à l'équilibre en 2013 et s'attend à un retour aux bénéfices cette année, a indiqué son PDG.


© Air Méditerranée
© Air Méditerranée
Air Méditerranée attend des bénéfices en 2014 après une année à l'équilibre. "Nous sommes maintenant revenus à une situation d'équilibre globale sur les deux compagnies. Le résultat d'exploitation 2013 sera constitué d'une perte pour Air Méditerranée et d'un bénéfice pour sa filiale grecque Hermès", a déclaré Antoine Ferretti. "Et sur 2014, nous attendons un bénéfice d'exploitation, car Air Méditerranée devrait revenir à l'équilibre et Hermès enregistrer de nouveaux bénéfices", a-t-il ajouté. Le dirigeant envisage en outre l'été "avec optimisme", saison-clé pour ce transporteur spécialiste de la desserte du pourtour méditerranéen. "En termes de volumes d'activité, on est dans une phase de consolidation. Mon défi était de développer les activités de "wet lease" (locations d'avions et d'équipages). Et on a engrangé des contrats qui nous rendent sereins", a-t-il commenté. Il a également précisé que les phases de recherche d'activité et de productivité étaient désormais achevées.
Air Méditerranée dispose d'une flotte de cinq avions moyen-courriers (deux B737-500, trois A321), Hermès compte six appareils (quatre A321, un A320 et un B737).
Antoine Ferretti s'est par ailleurs défendu de contourner la législation du travail en faisant travailler les équipages de sa filiale grecque depuis la France. "Il faut clôturer ce débat une bonne fois pour toutes. Tous les équipages d'Hermès sont basés en Grèce et l'ont toujours été", a-t-il assuré. Le PDG a toutefois reconnu que, lorsque les avions ont été transférés vers Hermès, de nombreux vols étaient opérés sur la France. "L'activité d'Hermès s'est complètement transformée au fil des ans. Aujourd'hui, près de 90 % de son activité ne touche pas la France pour une raison simple : la compagnie se développe beaucoup sur l'activité en wet-lease", a-t-il également expliqué.
Le redressement d'Air Méditerranée a été long et compliqué, a-t-il poursuivi. Mais il estime qu'Air Méditerranée n'existerait pas aujourd'hui sans sa filiale grecque. Fondée en 1997, Air Méditerranée, basée au Fauga, en région toulousaine, avait dû se résoudre à se restructurer fin 2011 pour réduire ses coûts face à la concurrence à bas coûts de compagnies d'Europe de l'Est. Sa filiale Hermès Airlines avait été créée quelques mois plus tôt, en juin 2011. La restructuration d'Air Méditerranée s'était traduite par un plan de départs volontaires de 61 personnes en 2012. Air Méditerranée et Hermès emploient chacune 300 personnes en haute saison touristique.

Le certificat de transporteur va être renouvelé

Le certificat de transporteur aérien (CTA) d'Air Méditerranée, qui expire vendredi 28 février, devrait être renouvelé par les autorités françaises, permettant ainsi à la compagnie française en difficulté de poursuivre ses activités. Ce document est délivré pour une durée de trois ans. Interrogé, Patrick Gandil, responsable de la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) délivrant ce sésame, a expliqué que ce dossier était "en cours de finalisation". "Si on avait un doute sur Air Méditerranée, la compagnie ne volerait plus", a-t-il par ailleurs commenté. "Air Med est dans une situation financière extrêmement difficile, vraiment très limite", a-t-il toutefois reconnu, soulignant la nécessité de surveiller la compagnie en difficultés "aussi bien sous l'angle technique que l'angle financier". S'il y a des emplois en jeu, le transporteur doit être en mesure de faire face à ses engagements vis-à-vis de ses clients, a-t-il fait valoir. À ce stade, "nous considérons qu'Air Med est dans une situation fragile, mais gérable et que son sauvetage est possible. C'est ce que nous essayons d'accompagner tout en la surveillant avec attention", a-t-il également déclaré. Un porte-parole de la DGAC a précisé que le CTA était délivré et renouvelé "tant que l'entreprise présente des garanties techniques suffisantes, démontrant sa capacité à respecter la réglementation technique applicable et d'assurer ainsi un niveau de sécurité satisfaisant à ses passagers". Ce document est complété par la licence d'exploitation de transporteur aérien attribuée au vu des garanties morales, financières et techniques de l'entreprise. L'autorisation d'exploiter des services aériens vient enfin préciser la ou les zones d'activité de la compagnie. Les CTA de toutes les compagnies françaises devront toutefois être réémis à compter du 28 octobre en raison de la mise en œuvre de nouveaux standards européens, a enfin indiqué le porte-parole. Concurrencée par les compagnies à bas coûts, Air Méditerranée, basée au Fauga, en région toulousaine, est en restructuration depuis fin 2011. Le transporteur avait suscité un tollé de protestations en février 2012 en proposant à une trentaine de pilotes et hôtesses un reclassement au sein d'Hermès Airlines, filiale grecque créée en juin 2011, avec un salaire réduit de 30 % en moyenne.

AFP

Mercredi 26 Février 2014



Lu 152 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse