Airbus : des investissements menacés en cas de Brexit ?


Le patron de Airbus Group au Royaume-Uni a laissé planer la menace sur les futurs investissements du géant de l'aérospatiale dans le pays en cas de Brexit, lors du référendum du 23 juin.


Fabrication d'une aile d'A350 à l'usine galloise de Broughton © Airbus Group
Fabrication d'une aile d'A350 à l'usine galloise de Broughton © Airbus Group
"Nous espérons vraiment que le Royaume-Uni va rester au sein de l'Union européenne", a déclaré le 13 juin Paul Kahn, le président de Airbus Group UK.
Le groupe européen d'aéronautique et de défense emploie 15.000 personnes en Grande-Bretagne, dans des activités qui vont de la très importante production d'ailes pour les avions de ligne aux satellites en passant par les hélicoptères.
"Nous utilisons les bénéfices du marché unique au quotidien", affirme Paul Kahn, citant la possibilité pour les employés de circuler entre les principaux pays du groupe, l'Allemagne, la France, le Royaume-Uni et l'Espagne. "Cela nous donne beaucoup d'avantages en tant qu'entreprise parce que nous travaillons de façon très intégrée et collaborative".
La principale activité du groupe, celle de la division Airbus, qui fabrique des avions de ligne, illustre aussi le fonctionnement de cette Europe industrielle. "Nous avons 6.000 personnes qui fabriquent des ailes au nord du Pays de Galles et ensuite ces ailes prennent l'avion ou sont mises sur un bateau, notamment pour aller à Toulouse. Donc notre activité est vraiment intégrée, avec toutes les différentes parties du groupe travaillant ensemble pour créer un produit compétitif au plan mondial", explique le dirigeant.

La question des investissements futurs

Ces emplois très qualifiés sont précieux pour le pays. Le ministre des Finances George Osborne a ainsi récemment brandi sur un plateau de la BBC un composant d'aile d'Airbus pour illustrer les risques économiques associés à un Brexit. "Nous ne sommes pas particulièrement inquiets sur l'impact à court terme et la réalité, c'est que nous ne savons pas à quoi ressemblerait la vie en dehors" de l'UE, répond Paul Kahn. À plus long terme, en revanche, le vrai danger pourrait se manifester lors des futurs arbitrages pour de nouveaux investissements dans le pays.
"Lorsque nous devrons augmenter l'automatisation, augmenter les investissements, augmenter la productivité, est-ce que ces investissements iront vers nos opérations britanniques ou ailleurs?", interroge Paul Kahn. "Si les investissements vont ailleurs, alors les emplois et les bénéfices liés à cet investissement iront ailleurs aussi", met-il en garde.

Julien Mivielle

Mardi 14 Juin 2016



Lu 185 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse