Alain Cazorla se retire pour céder la place à Renaud Horoyan



Alain Cazorla, Stephan Snijders et Jacques Barra © Vincent Calabrèse
Alain Cazorla, Stephan Snijders et Jacques Barra © Vincent Calabrèse
À trois mois de son 66e anniversaire, Alain Cazorla, le directeur des lignes Afrique et Maghreb de MSC se retire après avoir passé quarante-neuf ans au service du shipping.
Il a entamé sa carrière en 1964 à Rouen, "au bas de l'échelle en tant que "water clerk" (agent de consignation)", se souvient-il. Échelle de coupée qu'il a gravie au fur et à mesure. Dès 1970, il quitte Humann et les Courtiers maritimes pour devenir responsable de la consignation chez Jules Roy, société où il passe sept ans avant de prendre la direction de Comatran.
En 1983, il débarque chez Clamageran Jokelson où il exerce à Rouen ses fonctions pendant quatre années avant de prendre la direction du Havre au sein de la Société navale de l'Ouest. Il part chez Scadoa de 1987 à 1992. Mais c'est le groupe Bolloré qui l'attire. Il se dirige alors vers Paris pour prendre la direction Afrique de Delmas, encore filiale du groupe diversifié français.
En 1994, un changement intervient dans sa vie professionnelle. ll quitte la capitale pour revenir en Normandie et sort du secteur privé pour entrer dans le public tout en restant sur les quais. Il débarque en effet au Port autonome de Rouen (l'établissement portuaire fait partie de ceux qui deviendront par la suite des Grands Port maritimes) où on lui confie la direction commerciale et des relations extérieures. Des fonctions qu'il occupera jusqu'en 2001.
Après s'être construit une renommée sur la place portuaire en France, il décide de changer de cap. Il retourne alors dans le privé suite à un contact fructueux dans le cadre de la SITL, à Paris, avec Stephan Snijders, le directeur général de MSC France. Il s'installe alors à Marseille pour prendre la direction des lignes Afrique et Maghreb du deuxième armateur mondial "avec la confiance de Genève", confie-t-il. Aujourd'hui, une page est bel et bien tournée pour lui. Il prend sa retraite. Il cède à Marseille ses fonctions à Renaud Horoyan.

Vincent Calabrèse

Vendredi 20 Septembre 2013



Lu 1063 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:01 Marseille-Lyon : un avenir en commun


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse