Albert Frère quitte la tête du groupe GBL


Le milliardaire belge Albert Frère a annoncé lundi son intention de quitter la tête du vaisseau-amiral de son empire, le groupe Groupe Bruxelles Lambert.


Groupe Bruxelles Lambert a des participations dans GDF Suez © Franck André
Groupe Bruxelles Lambert a des participations dans GDF Suez © Franck André
Quelques jours avant ses 89 ans, qu'il fêtera le 4 février, Albert Frère "a informé le président du Conseil d'administration de GBL de sa décision de ne pas solliciter le renouvellement de son mandat d'administrateur" lors de l'Assemblée générale ordinaire du 28 avril prochain. Le milliardaire belge laisse donc la barre du Groupe Bruxelles Lambert, holding qui possède des participations dans certains des plus grands groupes du CAC 40. Le groupe possède des participations importantes dans certaines des plus belles valeurs françaises comme Total, GDF Suez, Suez Environnement, Pernod Ricard ou Lafarge.
Paul Desmarais Jr, vice-président du Conseil d'administration rappelle que "cette transition a déjà été préparée en 2012, avec la nomination de Ian Gallienne – gendre d'Albert Frère – et Gérard Lamarche comme administrateurs délégués. Ceux-ci continueront à assumer ensemble la gestion journalière de la société".

De l'acier à la finance

Né le 4 février 1926 près de Charleroi (sud), dans le bassin sidérurgique belge, Albert Frère prend d'abord la tête de la maison familiale Frère-Bourgeois, qui fabriquait alors des clous et des articles de ferronnerie. Puis il construit progressivement une société de commercialisation de l'acier qui deviendra vite la première de Belgique, avant de contrôler progressivement presque toute la production sidérurgique de Charleroi.
Au début des années 80, en pleine crise de la sidérurgie, il cède ses intérêts dans l'acier aux pouvoirs publics et, grâce au capital constitué dans l'opération, se lance dans la finance.
GBL a dégagé en 2013 un bénéfice net de 621 millions d'euros, soit plus le double de 2012, grâce à des plus-values de cessions touchant Total et GDF Suez. Sur les neuf premiers mois de 2014, GBL a encore plus que doublé son bénéfice net à 739 millions d'euros. Le portefeuille de la holding affichait au 30 septembre une valeur de 15,6 milliards d'euros.

Céline Loubette

Mardi 3 Février 2015



Lu 106 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Novembre 2016 - 13:54 Nigeria : négociations entre gouvernement et rebelles €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse