Alitalia veut une montée en gamme et bénéfices pour 2017


Sous l'impulsion d'Etihad, qui l'a sauvée de la faillite, Alitalia veut monter en gamme pour résister à la concurrence des low cost et revenir dans le vert à l'horizon 2017.


La compagnie italiene veut profiter du réseau de sa partenaire du Golfe Etihad © Alitalia
La compagnie italiene veut profiter du réseau de sa partenaire du Golfe Etihad © Alitalia
Le nouveau président d'Alitalia, l'ancien dirigeant emblématique de Ferrari Luca Cordero di Montezemolo, a annoncé que la compagnie garderait son nom. Pour autant, le nouveau groupe, dont Etihad détient désormais 49 %, veut se doter d'une nouvelle identité visuelle, pour marquer le changement de culture au sein de la compagnie.
Le nouveau directeur général d'Alitalia, Silvano Cassano, homme de confiance du PDG d'Etihad James Hogan avec lequel il a travaillé à Hertz, a expliqué le repositionnement du groupe. "Il y a de la place dans le haut de gamme, il y a de la place dans le low cost, mais la position intermédiaire était très délicate", a-t-il fait valoir, en annonçant des investissements – sans les chiffrer – pour "donner un service cinq étoiles". Ce choix de la qualité passera par un réaménagement progressif des avions et des sevices aux passagers. "Alitalia a été, est et doit devenir toujours plus une grande ambassadrice de l'Italie dans le monde", a insisté Luca di Montezemolo.

S'ouvrir au réseau d'Etihad

Parallèlement, alors même que la restructuration exigée par Etihad a fait passer les effectifs de 12.800 à 11.000 salariés et prévoit qu'Alitalia revende plusieurs dizaines d'appareils moyens courriers, la compagnie veut développer ses rotations. La compagnie veut faire de l'aéroport de Milan-Linate, un hub en lien avec ses compagnies partenaires en Europe, et développer les longs courriers depuis Rome-Fiumicino et Milan-Malpensa. Des liaisons directes vers Pékin, Séoul et Shanghai vont être mises en place dans les prochains mois et des vols réguliers vont être développés vers Abou Dhabi, au départ de Milan, Rome, Venise, Bologne et même Catane, pour profiter du réseau d'Etihad en Asie, en Océanie et au Moyen-Orient.

Fanny CARRIER

Mercredi 21 Janvier 2015



Lu 43 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 14:36 Bombardier livre son premier CS300 à Air Baltic €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse