Alsace : le compte propre soutient le marché logistique


Le marché de l’immobilier logistique a tenu le choc à Strasbourg et Mulhouse l’an dernier grâce aux opérations pour compte propre, en l’absence de programmes neufs.


Alsace : le compte propre soutient le marché logistique
Dans le Bas-Rhin, le cabinet CBRE Rive Gauche recense un volume place de 155.450 m2 pour les entrepôts de toute taille, soit une hausse de 40 %. La progression vient des opérations pour compte propre qui représentent 60 % du total.
Le recours au compte propre par les utilisateurs peut résulter d’un choix délibéré, mais il s’opère aussi par défaut, en l’occurrence par absence d’offre neuve adaptée. La conjoncture économique et la frilosité des financeurs rendent les promoteurs encore plus prudents. Les niveaux de pré-commercialisation qu’ils recherchent avant de lancer un programme ne sont pas au rendez-vous. Conséquence : aucune nouvelle surface n’est sortie de terre "en blanc" l’an dernier. L’offre neuve d’entrepôts de plus de 5.000 m2 disponible à un an se limite à 22.000 m2 dans l’agglomération de Strasbourg, pour 113.000 m2 de seconde main. Claude Geng, dirigeant de Rive Gauche CBRE, s’inquiète d’une "dégradation de la qualité du stock", soulignant que la classe A représente un quart de l’offre immédiatement disponible qu’il chiffre à 215.700 m2 dans le Bas-Rhin.

À l'écart de la dorsale

Selon BNP Paribas Real Estate, les loyers affichés amorcent un recul, avec 44 euros HT/m2/an dans le neuf. L’évolution n’étonne pas Yves Noblet, directeur régional associé du cabinet-commercialisateur : "Strasbourg est l’une des villes les plus chères alors qu’elle n’est pas la plus demandée, étant située à côté de la dorsale majeure Lille-Marseille".

"CBRE recense 155.450 m2 de volume dans le Bas-Rhin"


À Mulhouse, les comptes propres provoquent également la hausse des transactions : celles-ci progressent d’un tiers, à 50.900 m2, selon Desaulles CBRE. L’année a bénéficié d’une opération majeure : la plate-forme de 32.000 m2 que s’est construit Oxylane (Décathlon). "Mais hors comptes propres, on observe une baisse de près de moitié des volumes placés, à 15.000 m2", souligne Jean-Arnaud Desaulles. Le commercialisateur, à l’instar de son confrère BNP Paribas Real Estate, relève l’absence de nouveau programme, un phénomène qui se reproduit depuis plusieurs années et qui ne reste pas sans conséquences. "Des demandes de plus de 10.000 m2 ne trouvent pas satisfaction et partent vers Strasbourg ou vers Dijon", observe Jean-Arnaud Desaulles.

Christian Robischon

Jeudi 7 Mars 2013



Lu 332 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse