Alstom maintient ses objectifs


L'exercice 2013-2014 a démarré dans la douleur pour Alstom, avec une chute des commandes et une baisse d'activité sur fond d'absence de grands contrats, mais le géant industriel maintient ses perspectives, déjà abaissées au printemps à cause d'une mauvaise conjoncture.


© Alstom
© Alstom
Alstom maintient ses objectifs malgré un début d'exercice difficile. Au premier trimestre de son exercice décalé, le groupe français a vu son chiffre d'affaires reculer de 4 % à 4,6 milliards d'euros. Il a été affecté notamment par de moindres ventes dans ses divisions Thermal Power et Transport. Les commandes reçues ont quant à elles chuté de 32 % à 4,1 milliards, pénalisées par l'absence de grands projets dans ces mêmes secteurs. Le carnet de commandes a du même coup reculé à 51 milliards à la fin du trimestre, contre 52,9 milliards fin mars, mais il continue à représenter plus de deux ans et demi (31 mois) de chiffre d'affaires.

Redressement en mars 2016 ou mars 2017

Malgré ce début d'exercice difficile, le groupe a confirmé l'ensemble de ses perspectives financières pour l'exercice en cours et les deux suivants, révisées au printemps. Il avait été contraint de les abaisser en mai, invoquant alors une conjoncture défavorable. "Le chiffre d'affaires en ce début d'année est légèrement inférieur à celui de l'année précédente, avec un impact négatif des taux de change", a reconnu Patrick Kron, le PDG d'Alstom. "Malgré ce démarrage un peu lent, nous anticipons une progression des ventes au cours de l'année et, par conséquent, confirmons notre objectif d'une croissance organique modeste du chiffre d'affaires sur l'année 2013-2014", a-t-il cependant relativisé. Les autres objectifs d'Alstom incluent toujours une marge opérationnelle stable en 2013-2014, avant un redressement à 8 % "dans les deux à trois ans suivants", c'est-à-dire en mars 2016 ou mars 2017.

"La division Transport a encore plus durement souffert"


Quant aux commandes, "le premier trimestre 2013-2014 s'est caractérisé par un niveau soutenu de petits et moyens contrats, ce qui nous a permis d'enregistrer plus de 4 milliards d'euros de commandes en dépit de l'absence de grands projets", a mis en avant Patrick Kron. "Malgré un environnement commercial difficile, les appels d'offres demeurent nombreux, en particulier dans les pays émergents, mais le timing d'enregistrement des grands contrats reste, comme toujours, incertain", a-t-il ajouté.
Dans le détail, la plus grosse division du groupe, Thermal Power, qui fournit des centrales électriques clés en main et des gros équipements comme des turbines et alternateurs, a vu ses commandes chuter de 38 %, et ses ventes baisser de 7 %. La division Transport, deuxième du groupe par la taille et spécialisée dans le matériel ferroviaire des TGV aux tramways, a encore plus durement souffert. Victime d'une disette de grands contrats, elle a essuyé un plongeon de 51 % de ses commandes et une baisse de 7 % aussi de son activité, par rapport à un exercice antérieur qui avait démarré très fort. Les autres branches ont amélioré le tableau, en particulier celle dédiée aux énergies renouvelables, avec des commandes plus que doublées à plus d'un demi-milliard d'euros et un chiffre d'affaires en hausse de 6 %. Enfin, la division Grid (réseaux électriques) a vu ses commandes baisser de 14 % et son chiffre d'affaires progresser de 5 %.

Frédéric Pouchot

Mercredi 24 Juillet 2013



Lu 106 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse