Amérique centrale : des opportunités dans le développement des transports


Des représentants des ambassades et CCI de sept pays d’Amérique Centrale sont venus s’exprimer à la CCI de Lyon sur les opportunités d’affaires qu’offrent ce territoire où, hormis de grandes sociétés, les PME et ETI françaises brillent par leur quasi absence. Ces pays affichent d’enviables points de croissance et sont porteurs de nombreux projets qui ne concernent pas que le canal de Panama.


© Marfret
© Marfret
Le Panama et le Costa Rica sont les deux économies les plus dynamiques de cette zone avec une participation de 44 % dans le PIB de l’Amérique Centrale dont les principaux clients et fournisseurs sont les États-Unis (44 %) suivis de l’Asie (18 % côté fournisseurs et 10 % côté clients). L’UE, avec laquelle l’Amérique centrale a conclu un accord d’association entrainant des suppressions de droits de douanes, représente 7 % des échanges en tant que fournisseur et 12 % en tant que client. "Les exportations françaises concernent essentiellement les produits industriels, les équipements mécaniques et électriques, les matériels de transport et les produits agro-alimentaires", observe Alexandre Barbellion d’Ernst & Young au Costa Rica. UbiFrance Mexique rayonne aussi sur l’Amérique centrale.
Pour les infrastructures et les transports, la situation est contrastée selon les pays mais les besoins importants constituent des perspectives d’actions pour les entreprises françaises.
Selon des éléments transmis par la Chambre de commerce du Costa Rica,  les ports costariciens enregistrent une activité croissante (37,5 % en 2013). Pour maintenir ce rythme, les autorités doivent développer le terminal portuaire de Moin, attribué en concession à l'opérateur danois APM Terminals et situé dans le port de Limon, premier port du pays. Les travaux pourraient commencer prochainement si l’autorisation environnementale et l’avis d’ouverture des travaux sont délivrés. La première partie du chantier concernera le stockage des conteneurs et  douze postes d’accostage sur les vingt-quatre prévus. Grâce à ces travaux, les autorités portuaires espèrent faire passer les temps de chargement et de déchargement des navires de 1.000 à 1.500 conteneurs de 24 à 8 heures.

De gros projets terrestres, aériens, maritimes

AP-Möller va aussi procéder à un appel d’offres pour six portiques d’ici 2016 contre deux aujourd’hui. Un port à conteneurs comme celui de Panama en compte 35", remarque un spécialiste.
En août 2014, la construction d’un grand terminal de bus comportant quatre étages a été confirmée au nord de San José (Costa Rica). Ce terminal bus possèdera douze stations d’accueil et des espaces dédiés aux livraisons, des bureaux, des boutiques. L’une des compagnies de bus intéressée par le dossier pourrait proposer des trajets sur Managua, au Nicaragua.
Les travaux d’agrandissement de l’aéroport Juan Santamaria de San José sont en cours. Aeris, le gérant de l'aéroport, estime l’investissement à 18 millions de dollars. Copa Airlines, basée à Tocumen au Panama, est l’une des 27 compagnies membres de Star Alliance. Elle dessert 62 destinations et en prévoit de nouvelles. "Le Panama n’est pas un paradis fiscal", a martelé Mariana Pereira de l’ambassade de ce pays.
Au Nicaragua, a surgi un projet de canal inter-océanique pour relier l’océan Atlantique à l’océan Pacifique, en utilisant le lac Nicaragua qui se trouve à 34 mètres au-dessus du niveau de la mer. Le consortium chinois HKND a gagné l’appel d’offres. Ce canal prévu pour 2020 et qui reliera l’Atlantique au Pacifique en 30 heures pour 278 km rivalisera-t-il avec celui de Panama en cours d’élargissement ?

Annick Béroud

Lundi 10 Novembre 2014



Lu 377 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse