Amérique latine : Les exportations de matières premières menacées


Avec la crise financière internationale, les exportations de matières premières latino-américaines risquent de subir un impact dont l'ampleur dépendra de la poursuite du ralentissement économique mondial et de la situation de la Chine, estiment des analystes.


© Port de Recife
© Port de Recife
L'Amérique latine se trouve pour l'instant en marge de l'incertitude mondiale, mais il est désormais certain pour les observateurs que ses exportations de matières premières minérales et agricoles vont faiblir, dans la foulée du ralentissement de l'activité aux États-Unis et en Europe, alors que la Chine montre également des premiers signes de faiblesse.


 
Premiers signes sérieux en septembre

 
"Il est difficile de prévoir quelle sera l'ampleur de l'impact. Selon nos prévisions, les matières premières latino-américaines vont enregistrer une légère baisse, en tenant compte du fait que l'escalade de la crise mondiale va se poursuivre au long de l'année", explique Belen Olaiz, économiste de l'institut Abeceb.com.
Les premiers signes sérieux ont pu être enregistrés en septembre, avec des baisses vertigineuses des cours du blé (- 23 %), du maïs (- 23 %) et du soja (- 19 %). Le prix du cuivre, dont le Chili est le premier exportateur mondial, a aussi dégringolé de 25 %.
"Nous avons déjà vu que l'Amérique latine avait relativement bien survécu à la crise de 2008", rappelle toutefois l'analyste Rodrigo Aguilera, qui assure que "les fondations économiques y restent solides". "Il est clair que la région est vulnérable face à la situation de la demande mondiale, personne ne peut échapper à une crise aux États-Unis ou en Europe. Mais telle que se présente la situation aujourd'hui, le danger n'est pas aussi grave qu'en 2008", estime encore l'expert de l'Economist Intelligence Unit (EIU).
Si la plupart des gouvernements de la région relativisent pour l'instant la portée de l'onde de choc, certains dirigeants commencent à admettre leur inquiétude. Selon le président chilien, Sebastian Piñera, tant que la Chine, gros consommateur de matières premières, "reste plus ou moins stable, les risques pour ces économies d'Amérique du Sud sont limités, contrairement au Mexique ou à l'Amérique centrale, fortement dépendants des États-Unis".


.

Jeudi 6 Octobre 2011





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse